Tribune

Affaire Kabund contre Garde Républicaine : Effet papillon ! (Tribune de Me Claude Kayembe)

Vivre dans la capitale Rdcienne est devenu un casse-tête à plusieurs égards, entre autres, le fait de se rendre d'un point X à un point Y savère un véritable cauchemar. Combiner plusieurs programmes dans une journée relève de l'exploit. Employés, ouvriers, hommes daffaires, étudiants, élèves, professionnels de la route, même les hommes politiques, Bref, toutes les couches de la population se plaignent et ne savent plus à quel saint se vouer tant personne ne semble détenir la solution !

Pistes de réflexions pour mieux appréhender cette problématique ?

Présidence de la République : Guylain  Nyembo, des ambitions politiques démesurées se dévoilent (Tribune de James Lusa Kabwe, analyste politique)

Alors que les rideaux viennent de tomber sur le séjour du chef de l'État dans la région du Grand Kasai et qu'il apparaît au grand jour l'effacement du Gouvernement de la République au profit d'un groupe de personnes qui monte en puissance au sein même du cabinet du President de la République, des signes qui ne trompent pas indiquent que le Directeur de Cabinet Guylain Nyembo Mbwinza instaure un système parallèle de gestion des affaires de l'État en prenant lui-même plus de proportions qu'il n'en convient pour un Directeur de Cabinet .

Me Abed Kayembe relève la controverse juridique de la circulaire n°002 du 06 juin 2019 du 1er président de la Cour de cassation 

Par cet article les internautes, les justiciables, les praticiens de Droit, les juristes d'entreprise, les chercheurs, les étudiants posent directement les questions au Maître Kayembe Ngoy Abed, doctrinaire congolais qui répond de manière suivante :

En quoi la circulaire est une controverse légale ?

Tribune - Philippe de Moerloose : un succès congolais qui s’exporte en Europe et au-delà 

Philippe de Moerloose, entrepreneur belge ayant passé l’essentiel de son temps en Afrique avec comme point d’attache la RDC, fait l’objet des critiques acerbes dans la presse internationale. Des critiques que ses proches attribuent à la mauvaise foi et la jalousie 

L’homme d’affaires belge est à la tête d’un holding (SDA Holding SA) spécialisé dans la distribution des engins agricoles, miniers et de carrière, d’infrastructures et de transport.

Diamant : le député national Eric Ngalula gagne la bataille de la SACIM (Moïse Musangana)

Député national élu de Lupapata, Eric NgalulaIlunga est l’homme le plus comblé avec la visite du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans le Kasai- Oriental. Il a signé une victoire, et non des moindres. Ce 27 décembre marque l’aboutissement de son combatde près de 3 ans mené jour pour jour à l’Assemblée nationale et auprès d’autres institutions du pays aux fins de faire valoir les droits de la MIBA dans la société chinoise SACIM(Société Anhui d’Investissements Miniers) qui exploite ses réserves stratégiques sur le site de Tshibue, dans le territoire de Miabi.

Union Sacrée : Ensemble et MLC, partenaires politiques ou alliés rivaux de Fatshi ? (Tribune de Honoré Mvula)

Quand Ensemble et MLC vont en campagne électorale avec leurs ministres

Comme on ne cesse de le dire, lorsque vous êtes dans une Union, il faut toujours faire attention aux intentions des autres pour ne pas servir de prétentions ou des tensions. 

En tout cas, dans l'union sacrée plusieurs partenaires politiques du président y sont venus pour se taper une santé financière et mieux préparer les élections de 2023.

Libération provisoire de Kamhere : Analyse juridique et comparée dénuée de toute passion (Par Me Claude Kayembe-Mbayi)

Depuis l'annonce de la libération provisoire de Vital Kamhere, les avis et réactions se succèdent. Il y a des images montrant des scènes de joie, mais également, et il faut le reconnaitre, surtout des scènes de désolation et de colère. L'opinion semble médusée d'autant plus que cette décision est consécutive à celle de la Cour constitutionnelle du 15/11/2021 se déclarant incompétente dans l'affaire Bukangalozo impliquant un ancien premier Ministre. Le congolais le vit comme un psychodrame car tout cela sape les efforts de l'IGF.

Tribune - Congo Hold-up : c’est aux Congolais d’écrire leur propre histoire, de choisir leur combat, pas la presse étrangère qui construit une opinion belliciste (Robert Tanzey)

Il suffit d’un article de presse publié à Paris, à Bruxelles, à Londres où à Washington pour que la classe politique congolaise soit ébranlée dans son fonctionnement et se jette sur les affirmations des médias occidentaux pour développer une attitude de grande dépendance émotionnelle et politique. La crise est désormais entre les autorités du pays et les médias étrangers. Les Gouvernements étrangers sous-traitent désormais à leurs médias la gestion de leurs relations diplomatiques et se cachent derrière la liberté de presse et le droit à l’information.