RDC : Le MLC accuse la Police et les inciviques instrumentalisés d'être à la base des incidents survenus lors du retour de Bemba

Publié mar 25/06/2019 - 08:56
Jean-Pierre Bemba

Dans un communiqué daté du 24 juin dernier et parvenu à la Rédaction de 7SUR7.CD ce mardi, le Mouvement de Libération du Congo, "MLC", regrette les incidents survenus lors du retour de son président Jean-Pierre Bemba dimanche dernier à Kinshasa. 

"Le MLC regrette les incidents malheureux survenus lors de cet important événement, incidents provoqués par quelques éléments de la police et des inciviques instrumentalisés, infiltrés, encouragés par des officines occultes pour perturber la sérénité de cet accueil", a indiqué Eve Bazaiba.

En outre, le MLC dit condamner toute forme de violence étatique ou non étatique et encourage la police nationale à affirmer d'avantage son professionnalisme, sa neutralité et surtout à cesser avec l'usage abusif de gaz lacrymogène et autres armes létales qui ont provoqué des dégâts humains et matériels importants et inutiles.

"Le Mouvement de Libération du Congo, parti républicain, saisit cette opportunité pour déplorer le caractère manifestement orienté voire malveillant d'un communiqué non signé, proche d'un tract, attribué au commissariat provincial de la police nationale congolaise de la ville de Kinshasa", renchérit Eve Bazaiba secrétaire générale du parti.

Le Mouvement de Libération du Congo présente dans la foulée toute sa gratitude au directoire de LAMUKA ainsi qu'à tous les cadres et militants des partis amis et alliés qui se sont fortement mobilisés pour "donner une dimension particulière à cet événement".

Le MLC dit aussi remercier la population kinoise pour l'accueil "chaleureux" et "expressif" réservé à son président national Jean- Pierre Bemba.

Selon la Police ville de Kinshasa, 5 éléments de force de l'ordre ont été blessés ainsi que plusieurs véhicules et biens privés endommagés lors du retour de Jean-Pierre Bemba. 

Jephté Kitsita