RDC : L'ADPS de Tharcisse Loseke rejoint la dissidence de l'AFDC-A qui soutient Thambwe Mwamba

Publié ven 12/07/2019 - 17:29
7sur7

Dans une déclaration rendue publique le jeudi 11 juillet dernier à Kinshasa, le parti politique Alliance des Démocrates pour le Progrès Social membre du regroupement politique AFDC-A a décidé de prendre ses distances avec Modeste Bahati Lukwebo.

"Le bureau politique de l'Alliance des Démocrates pour le Progrès Social a décidé de se conformer à la décision de l'autorité morale du FCC, le camarade Joseph Kabila Kabange en ce qui concerne la désignation du camarade Alexis Thambwe Mwamba comme candidat au poste de président du sénat. En conséquence, nous réaffirmons notre appartenance à l'AFDC-A qui demeure membre du FCC", affirme ce parti politique.

A en croire cette déclaration signée par Tharcisse Loseke, autorité morale de l'ADPS, cette décision est consécutive à un manque flagrant de transparence générant ainsi une rupture de confiance surtout dans le chef des partis alliés à l'AFDC lié notamment :

- Au fond important alloué à la campagne électorale des candidats de l'AFDC-A,

- La lettre signée par le professeur Mutubanga Ruggina Placide, 1er vice-président vu a.i adressée au coordonnateur du FCC le 29 juin 2019, désignant trois délégués de l'AFDC-A comme candidat à la présidence du sénat,

- La lettre du 02 juillet 2019 signée par le professeur Mutabanga Ruggina Placide, 1 et vice-président national a.i adressée au coordonnateur du FCC, désignant l'honorable sénatrice katumwa Mukalayi Vicky comme candidate au poste de rapporteur du sénat,

- Le dépôt de la liste des candidats AFDC-A aux postes ministériels du gouvernement en gestation...

Pour rappel, le Front Commun pour le Congo a suspendu Modeste Bahati pour avoir décidé de se présenter comme candidat président au poste du bureau définitif du Sénat. 

Cependant, dans une déclaration le 10 juillet dernier, la conférence des présidents de l'AFDC-A a réitéré son soutien à l'ancien ministre du Plan. 

Élysée Odia