Blocage ordonnances du président Tshisekedi : T. Alonga annonce une plainte contre la ministre du portefeuille W. Mumba 

Publié sam 13/07/2019 - 11:00
7sur7

Toussaint Alonga, avocat conseil des nouveaux dirigeants de la Gecamines et de la SNCC nommés par Félix Tshisekedi, a, dans une déclaration samedi 13 juillet 2019 à Kinshasa, annoncé le dépôt d'une plainte contre l'actuelle ministre du portefeuille, "pour infraction d'abstention coupable".

Wivine Mumba est accusée de "refuser volontairement ou s'abstient d'accomplir un acte qui entre dans le cadre de sens fonctions à savoir la notification des ordonnances du président de la République aux mandataires nommés".

"Ce comportement énerve les dispositions du code pénal livre 2 en son article 150 point J. Notre motivation est pédagogique pour servir de leçon aux autres qu'on ne gère pas la République par un état d'âme, mais aussi l'ouverture d'un dossier pénal contre l'actuelle ministre de portefeuille, contribuera à coup sûr au renforcement d'un État de droit où nul n'est au-dessus de la loi", a déclaré le député national honoraire et président de la Jeunesse du Grand Équateur.

Lors d'une conférence de presse tenue à Bunia en Ituri, le chef de l'État congolais Félix Tshisekedi avait fait savoir "qu'il s'observe un blocage dans le chef de la ministre du portefeuille dans l'exécution" de ses ordonnances portant nomination de nouveaux dirigeants de la Gecamines et de la SNCC. Toutefois, Félix Tshisekedi avait rassuré que ces ordonnance seront appliquées.

Jeff Kaleb