RDC : L'allégeance de certains membres de l'AFDC-A à Kabila n'est pas une décision de conviction, mais ils attendent d'être nommés ministres (JC Katende)

Publié dim 14/07/2019 - 09:46
JC Katende

Le président de l'Association Africaine de Défense des Droits de L'Homme, "ASADHO", a réagi suite aux divergences qui sévissent depuis quelques jours au sein du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, "AFDC-A".

Selon Jean-Claude Katende, ceux qui font allégeance à l'ancien président Joseph Kabila sont tout simplement à la recherche des postes ministériels.

"L'allégeance de certains membres de l'AFDC-A à Kabila n'est pas une décision de conviction, mais ils attendent d'être nommés ministres", a indiqué Jean-Claude Katende ce dimanche 14 juillet sur Twitter.

Pour rappel, la conférence des présidents de l'AFDC-A a réitéré son soutien à son autorité morale le sénateur Modeste Bahati ainsi qu'à sa candidature au poste de président du bureau définitif du Sénat. 

Cependant, un groupe des membres de l'AFDC-A s'est rangé derrière la candidature d'Alexis Thambwe Mwamba choisi par Joseph Kabila, autorité morale du Front Commun pour le Congo. 

Cette dissidence a, par ailleurs, désigné Néné Nkulu, présidente du groupe parlementaire AFDC-A à l'assemblée nationale, comme sa coordonnatrice. 

Jephté Kitsita