Bandundu/Grève des vendeurs du Marché Central : Le moratoire est prolongé de 2 mois pour apaiser les grévistes 

Publié mar 16/07/2019 - 19:43
7sur7

Dans le but d'apaiser les esprits surchauffés des vendeurs au marché central de Bandundu, une délégation tripartite constituée des membres du Gouvernement provincial, société civile de la mairie est allée à la rencontre de ces protestants.

Objectif, leur annoncer la solution trouvée grâce à l'implication du gouverneur de province Willy Itsundala afin d'apaiser les esprits et faire régner la paix et la quiétude dans les rangs de ces vendeurs.

Sur place, cette délégation a fait le tour des pavillons, une façon de motiver les concernés.

"Nous sommes porteur du message du gouverneur. Donc, Il n'est plus question de délocalisation mais par contre de son désengorgement. Ceux qui se retrouveraient en dehors de limite du marché c'est-à-dire sur les grandes artères, au début du mois de septembre, ils seront contraints de vider le lieu sans pardon mais les autres resteront car la ville ne doit pas avoir un seul marché", a fait savoir à 7SUR7.CD Alpha Luma, ministre de petite et moyenne entreprise.

Message salué par les grévistes qui aussitôt, se sont remis en activités de vente.

"Merci au gouverneur pour cette solution combien sage. Dans ces deux mois nous accordés, nous qui sommes hors limite du marché, allons descendre progressivement au malebo", ont confirmé les vendeurs.

Une commission tripartite composée de la société civile, du gouvernement et de la mairie est mise en place pour superviser ce désengorgement et la vente des étales au nouveau marché.

Rolly Mukiaka Say depuis Bandundu.