MJ. Ifoku invite les gouverneurs élus et investis par ordonnance présidentielle à ne "pas obtempérer à une décision du FCC qui en plus n'a aucun statut"

Publié mar 16/07/2019 - 18:24
7sur7

Candidate malheureuse à la présidentielle de décembre 2018 en RDC, Marie-José Ifoku n'a pas donné sa langue au chat après le lancement par le Front Commun pour le Congo, FCC, d'un ultimatum aux membres AFDC-A occupant des postes de responsabilité afin de clarifier leur position.

Pour elle, "les gouverneurs et vice-gouverneurs élus et investis par ordonnance présidentielle, ne vont pas obtempérer à une décision du FCC qui en plus n'a aucun statut!".

"J'ai comme l'impression que le FCC se croit au dessus de toutes les institutions, voir au dessus de la Constitution! J'espère que les gouverneurs ou vice-gouverneurs élus et investis par ordonnance présidentielle, ne vont pas obtempérer à une décision du FCC qui en plus n'a aucun statut!", a-t-elle indiqué via twitter.

Cet ultimatum du Front Commun pour le Congo est intervenu lundi 15 juillet après la radiation de Bahati Lukwebo autorité morale de l'AFDC-A) du FCC.

Jeff Kaleb