RDC : "Les sanctions des USA et de l'UE contre les citoyens congolais n'ont aucun effet juridique et politique" (C. Mutamba)

Publié sam 27/07/2019 - 10:32
7sur7

 

Le président de la Nouvelle Génération pour l'Émergence du Congo, "NOGEC", Constant Mutamba a, dans un document publié jeudi 25 juillet dernier à Kinshasa, indiqué que les sanctions des Etats-Unis d'Amérique et de l'Union Européenne contre les citoyens congolais, n'ont aucun effet "juridique et politique".

"D'aucuns considèrent à tort des sanctions comme internationales, alors qu'elles ont été prises non pas par une institution internationale, mais par un État étranger et une organisation continentale dont la RDC n'est pas membre ", peut-on lire dans ce document.

Dans la foulée, le président de la NOGEC affirme que ces sanctions constituent ni plus, ni moins la violation flagrante du droit international et plus particulièrement la Convention de Vienne sur le droit de traité du 23 mai 1969, qui consacre dans les rapports en États, les principes de l'égalité souveraine et l'indépendance de tous les États, ainsi que la non-ingérence dans les affaires intérieures des États.

Pour rappel, certains responsables congolais ont fait l'objet des sanctions financières et politiques (gel des avoirs, interdiction de visas...) pour violation des droits de l'homme, répression des manifestations de l'opposition, entraves à la justice et au processus démocratique.

Parmi les sanctionnés il y'a notamment : Emmanuel Ramazani Shadary, Évariste Boshab, Kalev Mutond, Gabriel Amisi...

Socrate Tshimanga