RDC-50 ans d'existence de l’ANAPECO : Emery Okundji salue les sacrifices consentis par les parents pour soutenir l’éducation des enfants 

Publié mer 21/08/2019 - 12:56
7SUR7.CD

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, "EPSP", Emery Okundji Ndjovu, a ouvert mardi 20 août dernier à Kinshasa, la cérémonie commémorative (festive) du cinquantenaire de l’Association Nationale des Parents, Elèves et Étudiants du Congo, "ANAPECO".

Cette fête a été placée sous le signe de la promotion de l’éducation et de la formation de qualité en République Démocratique du Congo.

Le président national de l’ANAPECO, David Diatenza a rappelé que cette structure joue un grand rôle dans le bon fonctionnement de l’enseignement du système éducatif congolais. 

7SUR7.CD

Selon lui, l’ANAPECO envisage dans l’avenir de se doter d’un siège social visible, de renforcer son leadership au sein du mouvement parental tant au niveau national qu’international, d’élargir son champ d’action pour rencontrer les défis de l’heure et d’investir pour mettre fin à la prise en charge des parents et d’amener l’Etat à rendre effective la gratuité de l’éducation de base. 

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel a, d'entre de jeu, rendu hommage au président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a fait de la gratuité de l’enseignement de base une des priorités absolues de son quinquennat. 

7SUR7.CD

Tout en saluant l’engagement des parents qui continuent de soutenir l’éducation nationale, Emery Okundji a reconnu que l’avenir des enfants est d’un prix inestimable. 

Le patron de l'EPSP a exprimé toute sa reconnaissance envers chaque parent pour tous les sacrifices consentis afin de soutenir l’éducation des enfants qui prendront la relève. 

Parmi les autres autorités de l'EPSP présentes à cette cérémonie, figurent notamment le secrétaire général et l’inspecteur général.

Il sied de rappeler que l’Association Nationale des Parents, Elèves et Etudiants du Congo a été créée en 1969.

Jephté Kitsita