Sit-in non autorisé devant l'ambassade d'Afrique du Sud : La police fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants

Publié ven 06/09/2019 - 11:55
7sur7

La police a dispersé  ce vendredi 06 septembre 2019 des jeunes de la ville province de Kinshasa qui se sont regroupés devant l'ambassade d'Afrique du Sud, pour protester contre les actes xénophobes. 

Des manifestants en colère ont brûlé des pneus sur le boulevard du 30 juin (Gombe). 

Le chef de l'État a dénoncé avec "fermeté", les actes xénophobes qui ont été commis en Afrique du Sud à l'égard des immigrés africains lors de l'ouverture de Makutano 5.

Jeudi dernier, le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa Néron Mbungu n'a pas autorisé le sit-in du combattant de l'Union pour la démocratie et le Progrès social (UDPS) Fils Mukoko pour raison d'investiture du gouvernement.

Ange Makadi Ngoy