Kinshasa : "La taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction" sera perçue auprès des opérateurs économiques (Protocole d'accord)

Publié mar 10/09/2019 - 07:33
Gentiny Ngobila Henri et la FEC

Le gouvernorat de la ville province de Kinshasa et la Fédération des Entreprises du Congo, (FEC), ont signé un protocole d'accord lundi 9 septembre dernier. Ce protocole d'accord est exclusivement axé sur la perception de la "taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction".

Cette taxe instituée par l'ordonnance loi n°18/004 du 13 mars 2018 au profit des provinces, est déjà perçue auprès des opérateurs économiques dans la partie Est de la RDC.

"D'où, l'implication de la FEC pour un accompagnement judicieux", rapporte le service de communication de la ville.

Gentiny Ngobila

La cérémonie de signature du protocole d'accord s'est déroulée en présence des membres de la FEC, du premier citoyen de la ville Gentiny Ngobila et de plusieurs ministres provinciaux dont celui des finances. 

Pour le gouvernement provincial, cette taxe va donner des moyens subtanciels à la ville afin d'augurer des jours meilleurs pour la population de Kinshasa. 

Le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, a promis de revenir vers la FEC pour régler certaines questions à l'instar du payement de la vignette qui pose problème dans la capitale congolaise.

Jephté Kitsita