RDC : "La sécurité sociale est à la fois un droit inhérent à la personne humaine et un levier important de la politique économique et sociale de notre pays", (Néné Nkulu)

Publié jeu 12/09/2019 - 13:03
Néné Ilunga Nkulu

La ministre d'État en charge de l'Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, (ETPS), a déclaré mercredi 11 septembre dernier que le gouvernement de la RDC a toujours considéré que la sécurité sociale est un droit inhérent à la personne humaine en général et du Congolais en particulier.

Déclaration faite par Néné Ilunga Nkulu dans son allocution en marge de la cérémonie de clôture du 4ème séminaire technique du Bureau de Liaison de l'Association Internationale de la Sécurité Sociale pour l'Afrique Centrale, (BLAISAC) qui s'est tenu à Kinshasa.

"Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a toujours considéré que la sécurité sociale est à la fois un droit inhérent à la personne humaine et un levier important de la politique économique et sociale de notre pays", a dit la ministre d'État.

C'est dans cette optique que soucieux d'améliorer les conditions de vie de sa population poursuit Néné Ilunga Nkulu, notamment celle du travailleur ayant-droits, il a conduit à la promulgation par le chef de l'État de la loi n°16/009 au 15 juillet 2016, les règles relatives au régime général de la sécurité sociale.

En outre, la ministre d'État de l'ETPS a invité les participants à ces assises de tirer les plus grands avantages de ces diverses expériences présentées et de s'en approprier.

Rappelons par ailleurs que ces assises avaient notamment pour objectif d'examiner si les principes édictés par l'Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) sont respectés dans les caisses nationales de sécurité des pays membres de cette association, dont le Cameroun, la RDC et le Gabon.

Jephté Kitsita