RDC-Éducation : la 1ère Dame visite quelques écoles de Kinshasa et du Kongo Central et "attire l’attention des élèves sur l’importance d’un travail acharné et d’un dévouement sans faille"

Publié dim 15/09/2019 - 15:03
7SUR7.CD

La première dame de la République Démocratique du Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi a effectué une mini-tournée de 3 jours dans quelques écoles de Kinshasa et du Kongo Central pour de rendre compte des conditions dans lesquelles étudient les élèves de l’école primaire.

Accompagnée du vice-ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Didier Budimbu et de l’épouse du gouverneur de la ville de Kinshasa, Latina Ngobila,  Denise Nyakeru s'était rendue à l’École Primaire (EP) X Kisenso, dans la commune de Kisenso au Sud de Kinshasa, à l’EP Linda Fumu / Mongata dans la commune de Maluku à 180Km de Kinshasa et à l’EP 3 Bandalungwa à Kinshasa, l’école où elle a fait sa classe de 3ème Primaire. Dans le territoire de Kasangulu, au Kongo Central, elle a visité l’EP 4 Kasangulu et l’EP Tusiama à Luila. 

Denise Nyakeru

Au cours de ces visites, la Première Dame a attiré l’attention des élèves sur l’importance d’un travail acharné et d’un dévouement sans faille au cours d'une formation déterminée.  

"Chers enfants, Chers jeunes, sachez que l'avenir de la République Démocratique du Congo est entre vos mains", a-t-elle souligné.

Après s’être entretenu avec les enseignants, elle a salué leur travail fait avec abnégation et dévouement malgré des conditions difficiles. Elle a donc promis d’être leur porte-voix auprès des autorités compétentes pour attirer leur attention sur l'importance d'investir dans l’homme, conformément à la vision du Chef de l'État, mais aussi "dans nos infrastructures scolaires et de veiller à leur entretien". 

7SUR7.CD

"Il est indéniable que notre jeunesse est notre plus grande richesse. Mais elle ne pourra être un pilier majeur de notre développement que si nous lui offrons les meilleures conditions d'études et de formation", a précisé la première Dame.

Pour rappel, sa vision, résumée par le slogan « Plus Fortes », s’articule autour de quatre axes mettant en valeur l’éducation, la santé, la lutte contre les violences basées sur le genre et l’autonomisation de la femme congolaise.

CP