Sénat : T. Mwamba invite le gouvernement à "poser des actes concrets susceptibles de permettre la réalisation de son programme"

Publié lun 16/09/2019 - 14:35
7sur7

Lundi 16 septembre 2019, le président de la chambre haute du parlement a procédé à l'ouverture de la session ordinaire de septembre 2019.

Dans son allocution, Alexis Thambwe Mwamba a invité le gouvernement Ilunkamba à poser des actes concrets susceptibles de permettre la réalisation de son programme. 

"L’alternance du pouvoir au sommet de l'État, l’installation de l’Assemblée Nationale, du Sénat, des Assemblées et des Gouvernements des provinces ainsi que l’investiture du Gouvernement de la République constituent a priori un atout favorable pour notre pays aussi bien au plan national qu’international. Je demande donc au Gouvernement de profiter de ce vent favorable pour poser des actes concrets susceptibles de permettre la réalisation de son programme", a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, l'ancien ministre de la Justice, a rappelé son intention d’informatiser les Services du Sénat. En effet dit-il, notre hémicycle devra être doté des moyens de communication internes reliés à ceux de l’Assemblée Nationale et à d’autres Institutions de la République. 

"Le vote, ainsi que la gestion du temps de parole, seront informatisés. Les sénateurs pourront avoir accès aux archives numérisées, aux bases des données du Sénat, de l’Assemblée Nationale et du Gouvernement, aux bibliothèques classiques, universitaires et parlementaires partout au monde où cela est possible. Les lignes de connexions respecteront toutes les normes exigées et autorisées par les institutions publiques des Télécommunications dans notre pays", a indiqué le président du Sénat. 

Il espère cependant qu’avant la fin de ce mandat, il y aura aussi une interconnexion de réseaux entre le Sénat et les Assemblées Provinciales.

C’est ainsi qu'il "recommande aux élus des élus de travailler en intelligence avec les élus provinciaux qui sont en contact direct et permanent avec la base et ce, en vue de ramener les données fiables devant alimenter les débats au niveau de notre hémicycle pour des recommandations ou des résolutions appropriées". 

"Ce serait aussi une façon de faire mieux connaître le Sénat dans son rôle de défenseur des intérêts des provinces. Dans ce même ordre d’idées, l’obligation nous est faite de retracer, de manière succincte, ces différents problèmes auxquels nos provinces font face dans nos rapports de vacances parlementaires et ce, sur tous les aspects touchant la vie de nos concitoyens", a-t-il ajouté. 

Au cours de la présente Session, Thambwe informe que "pour permettre au Sénat de bien fonctionner, nous mettrons en place, de manière prioritaire, les autres organes de notre Chambre, à savoir : les groupes politiques, les groupes provinciaux, les commissions permanentes, le comité de conciliation et d’arbitrage et la conférence des présidents".

Reza

"Par ailleurs, il sera procédé à la constitution des groupes nationaux ou sections nationales des organisations interparlementaires auxquelles le Sénat est affilié. C’est aussi l’occasion de penser à réanimer les groupes d’amitié avec les Parlements de pays amis", a-t-il renchéri.

Tout en invitant tous les sénateurs à s'inscrire déjà dans les Commissions Permanentes de leur choix, "pour nous permettre de procéder, après vote, à l’installation des bureaux de chaque Commission".

Avant de terminer son discours, Thambwe Mwamba a mis "un accent particulier sur l’esprit de travail qui doit nous guider, tout au long de notre législature". 
"étant appelée « Chambre des sages », je vous invite à entretenir un esprit d’écoute, de dialogue et d’échange, dans le respect des opinions des uns et des autres, pour un travail de qualité. Je ne puis terminer mon adresse sans nous exhorter tous, chers collègues, à la régularité, à l’assiduité et au dépassement de soi dans l’exercice de nos activités parlementaires pour mériter de la patrie", a-t-il conclu.

Jeff Kaleb Hobiang