Éric Ngalula met en garde Ngoyi Kasanji : "Son problème de parcelle avec Mokia n'a rien à voir avec le chef de l'État"

Publié mer 23/10/2019 - 18:40
7sur7

Selon le député national Éric Ngalula Ilunga, depuis un certain temps l’ancien gouverneur du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji, n’hésite pas "de manquer du respect" au président de la République Félix Tshisekedi. 

"Il insulte maintenant le président de la République sur les réseaux sociaux et c’est chaque jour. Il a commencé avec ce comportement depuis 2011, il a récidivé en 2018 et il continue. C’est inacceptable", a dit Éric Ngalula à 7SUR7.CD ce mercredi 23 octobre 2019. 

Pour l'élu de Lupatapata dans le Kasaï Oriental, l'affaire de la parcelle qui oppose Ngoyi Kasanji à Gabriel Mokia ne concerne pas le chef de l'État.

"Son affaire de parcelle existe bien avant l’avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir. Qu’est-ce que Félix Tshisekedi vient faire dans cette affaire entre lui et Mokia? Nous prenons l’opinion à témoin. C’est quand même honteux que cet homme ait pu diriger le Kasaï Oriental pendant 12 ans", renchérit l'élu de l'UDPS. 

Tout en reconnaissant que le député national Ngoyi Kasanji a le droit de chercher à récupérer sa maison par les moyens légaux, Éric Ngalula estime que cela ne lui donne pas le droit de s'en prendre au président Tshisekedi.

"Il a dépassé les limites à l'égard du chef de l'État. Désormais, Ngoyi Kasanji va nous rencontrer aussi sur son chemin", a prévenu le député national Éric Ngalula Ilunga.

Pour Alphonse Ngoyi Kasanji, l'affaire de la parcelle (résidence de l’avenue Roi Baudoin) qui l'oppose à Gabriel Mokia, est soutenue par une "bande de la rétrocommission".

"Quand on veut régler les comptes politiques, on oublie même d’examiner les dossiers et du coup, on tombe dans l’arbitraire. Comment Mokia peut surgir 20 ans après sans avoir attaqué nos certificats d’enregistrement un seul instant pour obtenir une faveur qui frise une complicité flagrante", s'était demandé Ngoyi Kasanji lundi dernier via Twitter.

Jephté Kitsita