RDC : À Kisantu, le FCC réfléchit aussi sur sa contribution dans la mise en œuvre "responsable et palier par palier" de la gratuité de l'enseignement de base,  (Mwilanya)

Publié mar 26/11/2019 - 14:10
7sur7

Le coordonnateur national du Front Commun pour le Congo, (FCC), a, lors de la cérémonie d'ouverture de la retraite politique d'évaluation de cette plateforme de gouvernement, indiqué qu'il sera aussi question d'explorer les voies et moyens pour apporter une contribution dans la "mise en œuvre responsable" de la gratuité de l'enseignement de base.

"La contribution du FCC à la mise en œuvre responsable et ce, palier par palier de l'exigence constitutionnelle de la gratuité de l'enseignement de base, mérite ici également d'être explorée", a dit Néhémie Mwilanya.

Par ailleurs, l'ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila souligne que le Front Commun pour le Congo a la responsabilité de capitaliser les acquis du mandat de son autorité morale.

"En effet, le FCC a la lourde tâche de veiller à ce que les intérêts partisans ne soient privilégiés au détriment de tout le système éducatif de nos enfants. Il y a donc une mission de capitalisation des acquis du mandat précédent en ce domaine, comme sur le plan de la gestion de nos ressources minières ainsi que celui de la souveraineté électorale acquise à travers la toute première expérience de financement de nos scrutins électoraux", conclut Néhémie Mwilanya.

Le député national Néhémie Mwilanya a, en outre, signifié que les prochaines élections générales prévues en 2023 seront aussi évoquées durant cette première retraite politique d'évaluation du FCC.

Jephté Kitsita