RDC-Retraite politique d'évaluation : À Kisantu, le FCC va aussi se pencher sur les élections de 2023 

Publié mar 26/11/2019 - 10:22
7sur7

Le Front Commun pour le Congo, (FCC), plateforme dont l'autorité morale est l'ancien président Kabila, lance sa première retraite politique d'évaluation ce mardi 26 novembre 2019 à Kisantu, dans la province du Kongo-Central.

À en croire Félix Kabange Numbi, il sera aussi question au cours de ces assises de 4 jours, de jeter les bases pour les élections générales prévues en 2023. 

"Aujourd'hui, nous nous retrouvons ici pour 4 jours d'évaluation. Nous voulons évaluer la marche du FCC depuis sa création jusqu'à ce jour et répondre à deux défis majeurs. Le premier défi c'est celui de la gouvernance. Comme vous le savez, nous n'avons pas pu avoir la présidence de la République mais le FCC a gagné les élections à tous les autres niveaux (...) Le deuxième défi c'est celui de 2023, nous allons tirer les leçons de notre marche depuis la création du FCC et jeter les jalons de 2023 où nous voulons faire mieux", a dit Félix Kabange Numbi.

Selon la même source, la marche de la coalition FCC-CACH s'invitera aussi aux débats tout au long de ces assises qui se tiennent précisément à Mbuela Lodge.

Pour l'instant, aucune source sur place ne confirme la présence de Joseph Kabila Kabange, autorité morale du Front Commun pour le Congo, à ces assises. 

Jephté Kitsita