RDC : Néhémie Mwilanya appelle à l'encadrement des militants des partis pour consolider les relations entre le FCC et le CACH 

Publié mer 27/11/2019 - 11:22
7sur7

Le coordonnateur national du Front Commun pour le Congo, (FCC), s'est exprimé sur la coalition FCC-CACH dans son allocution à l'occasion du lancement de la retraite politique d'évaluation de la plateforme dont l'ancien président Kabila est l'autorité morale.

Néhémie Mwilanya a indiqué que cette coalition procède d'une stratégie visant à assurer à la RDC la stabilité politique en évitant la paralysie qui naîtrait d'une cohabitation.

"En tant qu'acteur majeur de cette coalition au regard de son poids politique, le Front Commun pour le Congo doit veiller à la préservation de cet acquis historique en œuvrant avec lucidité pour l'adhésion totale de ses membres à cette nouvelle dispensation politique et en promouvant des relations harmonieuses entre les deux partenaires", a-t-il dit.

Et à ce sujet, le professeur Néhémie Mwilanya estime que l'encadrement des militants des partis politiques membres du FCC et de CACH (Cap pour le Changement) s'avère important.

"Dans cette optique, l'encadrement des militants de nos partis et la création des passerelles interactives avec d'autres partis du CACH, pourraient participer de la volonté de consolider les relations entre les deux camps", renchérit Néhémie Mwilanya.

Cependant, l'élu de Fizi au Sud-Kivu prévient que le FCC restera exigeant vis-à-vis de son partenaire (CACH ndlr) quant à l'accomplissement de bonne foi de sa part du contrat, "instruit particulièrement par les actes devenus récurrents d’intolérance et de tentative d’atteinte à la lettre et à l’esprit des principes fondamentaux régissant la coalition".

Il sied de rappeler que c'est depuis le 25 novembre dernier que le Front Commun pour le Congo, (FCC), est en retraite politique d'évaluation à Kisantu dans le Kongo-Central. Ces assises vont se clôturer ce jeudi.

Jephté Kitsita