Kabuya : "À chaque fois qu'on va nous brandir des uppercuts, nous les enfants de Félix Tshisekedi, nous allons toujours présenter la bible"

Publié mar 03/12/2019 - 11:28
7sur7

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), était face à la base du parti présidentiel à Kasangulu dans la province du Kongo-Central dimanche 1er novembre 2019.

Augustin Kabuya a, en réaction aux uppercuts politiques promis par le secrétaire permanent du PPRD Emmanuel Ramazani Shadary, appelé les militants et combattants de son parti à cultiver l'amour.

"À la place d'un Kimono avec une ceinture des amateurs ou des gants de boxe, je vous apporte la bible qui est le reflet de l'amour de Dieu.
Développez l'amour et non des uppercuts. Mieux qu'autre chose, la bible apporte la paix, la sécurité et la solidarité", a déclaré Augustin Kabuya.

En outre, le secrétaire général de l'UDPS a indiqué que les cadres et militants du parti présidentiel n'ont pas des biceps comme les sportifs pour se lancer dans la bagarre.

"À chaque fois qu'on va nous brandir des uppercuts, nous les enfants de Félix Tshisekedi, nous allons toujours présenter la bible. Car, nous n'avons pas des biceps pour la bagarre comme des sportifs», conclut Kabuya.

Lors de l'installation officielle de Serge Kadima, comme nouveau président de la Ligue des Jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, (PPRD), le 24 novembre dernier, Emmanuel Ramazani Shadary s'était affiché avec une tenue de judoka devant les militants de son parti. 

Cette sortie de celui qu'on appelle Coup sur Coup, était intervenue quelques jours après qu'il ait déclaré que c'est "maintenant le système des uppercuts politiques", en réaction aux déclarations de Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l'UDPS, qui avait mis en garde le FCC de Joseph Kabila.

Jephté Kitsita