Nord-Kivu/Manifestations anti-ADF et MONUSCO : Le gouverneur appelle les étudiants à ne pas céder aux "manipulations politiciennes"

Publié mar 03/12/2019 - 17:23
7sur7

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a choisi la voie du dialogue et débat avec échange démocratique, pour conscientiser les étudiants sur la situation sécuritaire en province, caractérisée principalement par des assassinats et enlèvements des civils dans la région de Beni depuis plusieurs années.

Carly Nzanzu Kasivita était face aux étudiants ce mardi 03 décembre 2019 en ville de Goma. Les échanges ont porté notamment sur les manifestations populaires qui s'organisent en province pour réclamer le retrait des forces de la Mission de l'ONU en RDC, accusées de passivité dans leur mission de maintien de la paix.

Le patron du Nord-Kivu, a invité les étudiants, souvent cités dans ces manifestations, à ne pas céder aux "manipulations et intoxications orchestrées par certains politiciens véreux en mal de positionnement autour de la question de Beni", rapporte la cellule de communication de l'autorité provinciale.

"Il nous a fallu écouter l'autorité afin de comprendre exactement ce qui se passe dans la province et par là nous pourrons avoir l'angle dans lequel orienter nos idées par rapport à notre apport sur ce qui se passe actuellement dans notre province. Quand il y a des événement malheureux comme ça, certains hommes politiques voudraient en profiter pour se faire de la popularité et nous étudiants, nous sommes appelés à ne pas céder", a martelé Josué Misiki, porte-parole du comité interuniversitaire du Nord-Kivu.

Il sied de noter que ce même comité avait dans un communiqué publié la semaine dernière, annoncé la suspension des cours dans tous les établissements universitaires et supérieurs de la province afin de compatir avec les habitants de Beni. Une grève, qui a été levée ce mardi 03 décembre en ville de Goma.

Glody Murhabazi, à Goma