Sankuru : Le gouverneur Mukumadi devant deux possibilités pour sauvegarder son poste

Publié mar 03/12/2019 - 07:44
7sur7

La démission du gouverneur du Sankuru Stéphane Mukumadi est réclamée par le président de l'Assemblée provinciale. Cependant, l'assemblée provinciale estime que le chef de l'exécutif provincial a encore deux possibilités avant de sauvegarder son poste.

D'après le président de cet organe délibérant, le gouverneur Mukumadi devra recourir à la clémence de l'Assemblée. Mais aussi, recourir à la justice.

« S'il devrait recourir à la clémence de l'Assemblée, il doit écrire à l'Assemblée pour dire qu'il demande le droit de la défense de s'expliquer sur son absence, que l'Assemblée lui accorde, qu'il vienne le faire », a déclaré à 7SUR7.CD Benoît Olamba Odimba.

Et d'ajouter : « S'il considère que l'Assemblée est partisane, il peut recourir à la justice, demandant à celle-ci que l'Assemblée l'accuse inutilement de démissionner. Je voulais faire valoir le droit auprès de vous qui êtes justices ».

Dans sa lettre datée du 28 novembre dernier avec objet « notification de l'assemblée plénière du 23 novembre », adressée au gouverneur du Sankuru, ledit organe délibérant avait invité Stéphane Mukumadi à déposer sa démission auprès du chef de l'État. Ce, au motif de son absence « sans motif ni moindre information » au cours de la plénière du 23 novembre dernier, qui avait comme sujet à l'ordre du jour,  « l'approbation du programme d'action et l'investiture des membres du gouvernement provincial ».

Alain Saveur Makoba