Indaba Mining 2020 : quelle politique minière de la RDC post-alternance ? 

Publié mar 07/01/2020 - 20:25
7SUR7.CD

Que dira la RD Congo post-alternance au plus grand forum minier qui se tient chaque année début février à Cap Town en Afrique du Sud ? 

Quelle sera la nouvelle politique minière de la RDC ?  Y aura-t-il un assouplissement du nouveau code minier, promulgué en 2018 par l'ex président Joseph Kabila, et décrié par les opérateurs miniers.

Le président Félix Tshisekedi a dit et redit qu'il ne touchera pas au code minier révisé par son prédécesseur.
Cependant,  Félix Tshisekedi a dit aussi qu'il fera son possible pour prendre en compte les revendications des industriels miniers.

De quelles marges de manoeuvre dispose le président Tshisekedi pour rencontrer les préoccupations des opérateurs miniers ? 

Voilà autant des questions auxquelles répondra la délégation de la RDC à Indaba Mining 2020, prévu du 1er au 3 février à Cap Town en Afrique du Sud. 
Le nouveau code minier a notamment accentué là pression fiscale. Il a aussi introduit les notions des minerais stratégiques et des taxes sur les superprofits.

En février 2018, la RDC était représentée par son ministre des mines Martin Kabwelulu. Il avait notamment décrié l'ancien code minier (code de 2002) et avait expliqué la nécessité de le modifier. 
Promesse qu'il tint quelques mois plus tard, malgré le vives protestations des miniers. 

En février 2018, la RDC avait envoyé une délégation de moindre niveau conduite par son secrétaire général aux mines. 
 
Près de deux ans après la révision de la loi minière,  la communauté des investisseurs veut en connaître les impacts sociaux,  fiscaux,  financiers,  environnementaux et l'incidence sur les investissements.  Les investisseurs veulent surtout savoir peuvent-ils  leurs intérêts pris en compte avec un tel cadre réglementaire. 

Selon plusieurs sources,  le nouveau ministre des mines des ministres fera le voyage de Indaba Mining. Ils espèrent connaître la vision de Willy Kitobo Samsoni.

La RDC est parmi les pays les plus riches au monde en ressources minérales. 
Elle est notamment la première productrice du cuivre en Afrique et du cobalt en au monde dont elle détient 60% des réserves.

Israel MUTALA