RDC-L'an 1 de l'alternance : Une organisation de la société civile dénonce les guerres et tueries dans l'Est du pays

Publié sam 25/01/2020 - 16:20
7sur7

Le Cadre de Concertation Nationale de la Société Civile en République Démocratique du Congo (CCNSC-RDC) dénonce les guerres et tueries dans l'Est du pays, une année après l'accession du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au sommet de l'État.

Elle l'a fait savoir à travers un communiqué final sanctionnant sa réunion du vendredi 24 janvier 2020 et dont 7SUR7.CD dispose d'une copie.

« Sur le plan sécuritaire, la société civile de la RDC, dénonce le plan de balkanisation, les guerres et tueries massives des populations de l'Est du pays. À cet effet, la société civile appelle des autorités nationales, de l'organisation de Nations-Unies ainsi qu'aux mécanismes de l'Union Africaine et d'autres organisations régionales à prendre leurs responsabilités », peut-on lire dans ce communiqué.

D'après Maître Patient Bashombe, président de ladite structure citoyenne, une année après l'accession au pouvoir de Félix Tshisekedi, quelques avancées ont été notées.

Il cite notamment la non modification de la constitution, la décrispation politique, la mise en œuvre progressive de la gratuité de l'enseignement ainsi que celle des certaines infrastructures.

La société civile de la RDC fustige cependant, « l'ambivalence et l'irresponsabilité dans les discours des acteurs politiques qui peuvent embraser le pays et mettre à mal l'alternance politique chèrement acquise ».

Déogratias Cubaka, à Bukavu