RDC : 14 blessés signalés dans des troubles à l'ISTA, les cours suspendus jusqu'à nouvel ordre (DG)

Publié lun 27/01/2020 - 19:02
7sur7

Ce lundi 27 janvier 2020, au moins 14 blessés ont été enregistrés dans des troubles à l'Institut supérieur des techniques appliquées, ISTA, à Kinshasa. A en croire le directeur général de cette institution universitaire qui s'est exprimé devant la presse quelques après ces troubles, il s'agit d'un groupe d'étudiants récemment exclus définitivement de l'ISTA, qui sont à la base de ces actes de banditisme.

Selon Pierre Kasengedia, "ces étudiants exclus, ont eu des réunions le samedi et le dimanche, et pendant ces réunions, ils avaient décidé d'aller faire pression pour que le comité de gestion puisse revoir sa décision. 

"J'ai eu à informer à son excellence le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire et aux différentes autorités tant de la police universitaire et des services d'intelligence. Après, ils sont venus, lorsqu'ils sont arrives, ils ont mandaté le président de la coordination estudiantine. Ils ont dit au président de venir nous dire de revoir notre décision, et si nous ne revoyons pas notre décision, ils vont nous attaquer. J'ai dit au président d'aller leur dire que nous n'allons pas revoir notre décision pour la simple raison qu'il est inacceptable qu'on entre dans un campus universitaire qu'on saccage, qu'on frappe presqu'à la mort  et qu'on s'en aille comme ça en impunité...", a expliqué le DG de l'ISTA.

Par ailleurs, le comité de gestion de l'ISTA promet de saisir la justice pour que ces étudiants soient punis conformément à la loi.

"Nous leur disons que nous n'allons pas revenir à notre décision, nous allons les traduire en justice et nous allons les faire payer tout ce qu'ils ont fait ici. Et nous pensons que s'ils sont vraiment des jeunes congolais, qui aiment leur pays, qui veulent qu'un jour que le pays se développe, ils doivent changer ce comportement", a martelé Pierre Kasengedia.

A cette même occasion, il a annoncé la suspension des cours jusqu'à nouvel ordre.

Pendant cette période de suspension des cours, le comité de gestion "demande aux étudiants de profiter de ce temps pour préparer leurs examens et s'acquitter de la première tranche (des frais académiques) indispensable pour leur accès aux auditoires lors de la rentrée".

Pour rappel, le samedi dernier, le comité de gestion de l'ISTA, avait annoncé l'exclusion définitive de 12 étudiants pour : 
- Coups et blessures sur la personne du vice-président des étudiants de l'ISTA/Kinshasa;
-  Destructions méchantes du bureau de la coordination estudiantine de l'ISTA/Kinshasa (chaises en plastique, tables );
- Appartenance à une association des malfaiteurs appelés "basistes";

- Détention d'armes blanches à savoir une chaine moto et une aiguille.

Les étudiants exclus sont :

1. Nzeza Pululu, étudiant en G3 Mécanique/C, année académique 2019-2020;

2. Tshibuketi Mbaki, étudiant en G3 Électricité/B, année académique 2019-2020;

3. Mbumbu Mbaki, étudiant en G3 Électricité/B, année académique 2019-2020;

4. Mbangu wa Mbangu, étudiant en G3 RTM/B, année académique 2019-2020;

5. Onyumbe Wenyi Héritier, étudiant en G2 Électricité/B, année académique 2018-2019;

6. Mudianga Malovo, étudiant en G3 Électricité/B, année académique 2019-2020;

7. Lungondo Esengo, étudiant en G3 Électricité/B, année académique 2019-2020;

8. Bilo Balaki, étudiant en G3 Électronique/B, RT, année académique 2019-2020;

9. Nzinga Mbongo, étudiant en G3 Mécanique/A, année académique 2019-2020;

10. Kisinginisa N'Lambi, étudiant en G3 Électricité/A, année académique 2019-2020;

11. Mankoto Kumingana, étudiant en G3 RT/A, année académique 2019-2020;

12. Kindembi Muya, étudiant en Préparatoire/A, année académique 2019-2020.

Jeff Kaleb Hobiang