Journée nationale de la maladie du sommeil : Le gouvernement déterminé à éliminer la Trypanosomiase d'ici à 2030 (Albert Mpeti) 

Publié ven 31/01/2020 - 10:57
7sur7

La République Démocratique du Congo a célébré jeudi 30 janvier 2020, la 2e journée nationale de la Trypanosomiase humaine africaine (THA) communément appelée ''maladie du sommeil''.

Le thème choisi, cette année, est : " En route vers l'objectif 2030, zéro cas de la maladie du sommeil en RDC" 

Au cours de la cérémonie, le vice-ministre de la santé Albert Mpeti a confirmé la détermination du gouvernement à mettre des moyens, pour éliminer la maladie du sommeil, qui s'inscrit dans la vision du chef de l'Etat, dans le cadre de la couverture sanitaire universelle.

"Le gouvernement de la République, dirigé et conduit par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, est déterminé à lutter contre cette maladie. Il est évident que nous allons vers l'élimination de la maladie, pour arriver vers son éradication et croyez-moi, le gouvernement de la République mettra tous les moyens", a-t-il déclaré.

A. Mpeti a signalé que la RDC fourni des efforts, puisqu' elle est passé de 5000 cas en 2013 et de 590 cas pour 2019.

De son coté, la directrice des Maladies Tropicales négligées pour DNDi, Dr Nathalie Strub Wourgaft, a, au cours de son allocution, déclaré que son organisation s'est de nouveau engagée  à  : 

1. Travailler avec le programme national de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine (PNLTHA), pour le changement de la prise en charge qu'il offre, pour une approche plus décentralisée et plus proche du malade ; 

2. Continuer à soutenir les activités de dépistage passif dans 12 CDTs et 23 centres de santé, à l'aide des nouveaux tests diagnostiques développés par IMT et FIND ;

3. Travailler avec les agents de santé communautaire, pour développer des outils de communication, afin de contribuer à la dé-stigmatisation de la maladie et ;

4. Conduire 2 nouvelles études cliniques et terminer avec le programme, le développement d'une autre molécule pour la THA, encore plus innovante et qui pourrait amener à traiter les derniers cas.

Notons que le 28 janvier dernier, le gouvernement congolais avait  officiellement lancé le "Fexinidazole".

Il s'agit d'un premier traitement ''efficace'' de 10 jours, administré par voie orale, contre les deux phases de la maladie du sommeil.

Ange Makadi Ngoy