Nord-Kivu : Au moins 5 morts dont des officiers FARDC dans une embuscade contre un convoi militaire à Rutshuru

Publié ven 21/02/2020 - 07:12
Société

 

Des hommes armés inconnus ont tendu une embuscade jeudi 20 février 2020 vers 16h30 heure locale, à un convoi militaire qui quittait la ville de Goma pour Rumangabo au Nord-Kivu. Il s'agit de soldats congolais du 34016e régiment dont le véhicule a été attaqué près de Rugari.

Joint au téléphone par 7SUR7.CD le matin de ce vendredi, le lieutenant Dieudonné basé dans cette zone opérationnelle témoigne que les victimes du drame étaient munis de la paie des FARDC de Rumangabo pour le mois de février. Il précise avoir compté jusque-là 5 morts dont 3 militaires mais aussi 2 civils qui ont également péri au cours de l'attaque.

Indiquant qu'ils sont à la trousse des assaillants, ce dernier ajoute que le bilan pourrait toujours s'alourdir.

"C'était vers 16h30, on a tendu une embuscade à nos soldats du 34016e régiment près de Rugari. Ils venaient de Goma, récupérer de l'argent de paie des militaires. On a perdu au moins 3 militaires et 2 civils. Alors, comme c'était en pleine débandade, on ne sait pas s'il y a d'autres morts. Pour le moment, nous continuons de poursuivre l'ennemi", a-t-il confié.

Parmi les victimes de cette attaque, on identifie le Lieutenant colonel Justin Kanyoni, chargé de l'administration et logistique au sein du 34016e régiment, le commandant chargé de la sécurité du commandant régiment ainsi que le secrétaire particulier du commandant régiment. Les coupeurs de route qui ont emporté tout l'argent, restent encore introuvables.

Il sied de souligner également que dans leur colère, les militaires sur ce tronçon ont tiré plusieurs balles jusqu'au petit matin de ce vendredi et le trafic Butembo-Goma reste jusque-là suspendu.

Muhindo Kisatiro, à Butembo