Sécurité

Beni : Un réseau criminel démantelé par la Police à Bulongo

La Police a arrêté une bande des criminels dans la commune rurale de Bulongo, à Beni-territoire (Nord-Kivu). Leur arrestation a eu lieu entre lundi 9 et mercredi 11 décembre 2019. 

Cette arrestation a été rendue possible grâce à la collaboration entre les habitants et les forces de l’ordre dans la région.

L’information est rapportée à 7SUR7.CD, par le bourgmestre de ladite commune rurale. Il indique que les criminels ont été démantelés dans des lieux différents, munis d'armes à feu et d'autres effets militaires.

Beni : L'armée déjoue une attaque rebelle à Mbau-Linzo

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo,(FARDC), ont déjoué une attaque rebelle Maï-Maï dans la partie Ouest de Mbau-Linzo, une cité située sur l'axe Beni-Oïcha territoire au Nord-Kivu, selon des sources de la société civile.

Certains habitants de la place affirment cependant que cette attaque déjouée par l'armée serait l'œuvre des rebelles de l'ADF. 

"Cette attaque a été rapidement déjouée pendant que les rebelles voulaient faire incursion", a affirmé un habitant de la Cité de Mbau-Linzo.  

Le général célestin Mbala à l'armée et la Police à Beni : "Nous avons une mission noble de protéger les civils et l'intégrité du pays"

Le chef d’État major général des forces Armées de la République Démocratique du Congo, le général Célestin Mbala Munsense a présidé une parade mixte  FARDC-PNC le mercredi 11 décembre 2019 à Beni au Nord-Kivu.

Aux éléments de la Police et des FARDC, le chef d’État major général de l'armée a rappelé leurs missions dans la région, celle de protéger les civils et leurs biens mais aussi de sauvegarder l'intégrité du territoire national contre les groupes armés négatifs et surtout étrangers. 

RDC : Le salaire d'un policier sur le point de passer de 130.000 FC (75$) à 400.000 (235$)

Dans le nouveau barème proposé le 28 novembre pour l'année prochaine (2020) par les ministres de l'intérieur (Gilbert Kankonde) et du budget (Jean Baudoin Mayo), certains policiers verront leur solde doubler voire quadrupler presque.  

À titre indicatif, le salaire (solde) d'un policier nouvellement recruté passera de 130.000 FC (75$) à 400.000 FC (235$) et celui du Commissaire Divisionnaire Chef (général) actuellement de 211.421 FC va grimper jusqu'à 720.000 FC.

À noter que la République Démocratique du Congo compte près de 200.000 policiers.

Beni: des présumés rebelles Maï-Maï interpellés par les forces de sécurité à Oïcha (société civile)

Environ 12 jeunes ont été interpellés par la police et l'armée la nuit du dimanche 08 à ce lundi 09 décembre à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ils ont été surpris lorsqu'ils se promenaient  avec des armes blanches (à savoir des flèches, des lance-pierres,...) pendant la nuit.

Nord-Kivu : Les FARDC ont subi 32 attaques Maï-Maï depuis le début des opérations d'envergure à Beni

Les Forces Armées de la RDC ont annoncé dimanche 8 décembre 2019 devant la presse en ville de Beni (Nord-Kivu) avoir été attaquées à 32 reprises depuis que les opérations dites d'envergure ont été lancées contre les groupes armés dans la région.

Dans sa communication au sujet du déroulement des opérations militaires en cours, le porte-parole des FARDC a déploré que des nationaux s'érigent en obstacle pour empêcher les forces loyalistes de poursuivre "un seul lièvre" et ennemi commun qu'est l'ADF.

RDC : 6 groupes armés locaux coalisent pour combattre les FDLR et répondre à l’appel du président Tshisekedi

Depuis son accession à la magistrature suprême, le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a toujours tendu la main aux groupes armés longtemps actifs dans l’Est de la République Démocratique du Congo, afin qu’ils participent à la pacification de cette région où la guerre n’en finit pas de faire des victimes.

Ituri : Une base de la MONUSCO attaquée par des Maï-Maï à Biakato

Des miliciens Maï-Maï ont attaqué une base de la MONUSCO située à Biakato, dans le territoire de Mambasa (Ituri), le matin de ce dimanche 08 décembre 2019. Ils ont blessé quelques casques bleus de l'ONU.

L'information est confirmée à 7SUR7.CD par Kuka Célestin, commissaire principal de la Police dans la région. Il indique que les assaillants ont été répoussés par les forces de sécurité après échanges des tirs. 

Cependant, les opérations de fouille continuent. D'où, il est difficile pour le moment de dresser un bilan définitif de l'attaque.

Sud-Kivu : Plus de 800 combattants CNRD/FDLR capturés à Kalehe et 64 armes récupérées (bilan provisoire)

Au moins 859 rebelles du Conseil National pour la Renaissance et la Démocratie CNRD/FDLR et leurs dépendants ont été capturés par les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) depuis le lancement des opérations dans les hauts plateaux de Kalehe au Sud-Kivu.

C’est ce qu’affirme ce samedi 07 décembre, l’administrateur assistant du territoire de Kalehe Pascal Cimana.

Nord-Kivu : L'armée dénonce l'apologie de la violence dans certains médias à Beni

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), indiquent avoir  constaté "avec regret des organes de presse et certains journalistes qui font encore l'apologie de la violence, en relayant les messages de haine dans leurs différentes interventions au lieu d'informer sur les exploits de l'armée à des endroits bien précis", dans la région de Beni.

Un constant fait le mercredi 4 décembre 2019 par le général Léon Richard Kasonga, porte-parole de l'armée, lors d'un point de presse animé à Beni.