Sécurité

Beni : Les éléments de la Police appelés à "ne pas réprimer les manifestations", (Parade)

Au cours d'une parade tenue ce lundi 17 juin 2019 à l'État major de la Police Nationale Congolaise, "PNC" ville de Beni, le colonel Safari Kazingufu a appelé les policiers au strict respect de leurs missions.

Pour le patron de la police à Beni-ville, les manifestations réellement pacifiques ne peuvent pas être violemment réprimées.

Les éléments de la police doivent jouer pleinement leur rôle de sécuriser la population à tout moment, aussi pendant les marches organisées, a insisté Kazingufu. 

RDC : "Sécuriser et unifier les populations de l’Ituri doivent être la priorité pour tous les dirigeants politiques", (Katumbi)

Le coordonnateur de la plateforme politique LAMUKA a dénoncé et condamné ce lundi 17 juin 2019, les massacres qui sont perpétrés dans la province de l'Ituri. 

Moïse Katumbi Chapwe affirme que Cette situation est inacceptable et plaide pour que justice soit faite. 

Beni : Des travaux forcés et taxes illicites exigés aux habitants par les maï-maï à Bashu

Les forces-vives de la chefferie de Bashu dans le territoire de Beni ne cessent d’alerter sur la présence des miliciens maï-maï dans plusieurs villages.

Elles notent que les milieux touchés par les exactions sont entre autres «Museghe, Mukondi, Kyavisogho, Kinyatsi et Lisasa". 

Dans ces villages, les habitants sont forcés aux travaux communautaires mais aussi au paiement des amendes illicites auprès des miliciens.

Ituri : Derniers hommages aux 3 policiers tués par des hommes armés à Irumu 

Les dépouilles mortelles de 3 éléments de la police nationale congolaise (PNC) tués mercredi dernier au village Kunda dans le territoire d'Irumu par des hommes armés non autrement identifiés, ont été exposées le dimanche 16 juin à l État-major de la police en Ituri pour leur rendre les derniers hommages.

Plusieurs autorités policières, militaires et politico- administratives ont pris part à cette cérémonie notamment le chef d'État-major général adjoint des FARDC en séjour à Bunia depuis environ 2 semaines, le gouverneur de province Jean Bamanisa Saidi.

Ituri/Insécurité : Le collectif Sauvons le Congo appelle les communautés à "ne pas céder à la manipulation" 

Dans une déclaration ce dimanche 16 juin devant la presse au sujet de la dégradation de la situation sécuritaire dans les territoires de djugu et de Mahagi, le Collectif Sauvons le Congo a demandé aux différentes communautés de résister    comme un seul homme contre toute manipulation.

Son directeur exécutif estime que les auteurs des atrocités dans les 2 territoires précités (le groupe armé CODECO dirigé par un certain ngudjolo) veulent opposer les différentes communautés les unes contre les autres pour des intérêts obscurs de leur entreprises sanguinaires.

Tueries en Ituri : Le chef de l'État appelé à nommer un militaire comme administrateur du Territoire de Djugu

Dans une lettre ouverte adressée au chef de l'État, l'ancien député provincial Pierre Claver Bedidjo a, au sujet des tueries à répétition à Djugu, recommandé à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de nommer urgemment un militaire comme administrateur du territoire.

"Nous demandons que le chef de l’Etat instaure une administration militaire. Nous demandons aussi que tous les chefs des secteurs et des chefferies soient temporairement remplacés par des militaires", a-t-il indiqué dans ladite lettre dont une copie est parvenue ce dimanche 16 juin à 7SUR7.CD.

Bandundu : La MONUSCO ferme ses portes le 30 juin

Arrivée depuis 2012, la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo, antenne de Bandundu, va fermer ses portes pour ce 30 juin.

Annonce faite ce samedi lors d'une cérémonie d'aurevoir organisée au siège de la Monusco. Elle a réuni les autorités politico-administratives, judiciaires, policières et des ONG partenaires de la Monusco.

"Ce 30 juin, le dernier bureau sera fermé. Ce qui est synonyme de ne plus parler de la Monusco à Bandundu", a déclaré Alexandre Atuga, chef de bureau de la Monusco dans cette partie du pays.

Prise en charge des ex miliciens Kamuina Nsapu : F. Tshisekedi dépêche une équipe d'experts de DDR à Kananga

D'après un communiqué signé par Martin Kabuya, gouverneur du Kasaï Central, dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, c'est sur instruction du président de la République Félix Tshisekedi, qu'une équipe d'experts chargés du près désarmement
Démobilisation et Réinsertion séjourne à Kananga pour la prise en charge des ex-miliciens Kamuina Nsapu.

Nord-Kivu : Assassinat d'un jeune de 24 ans par des présumés éléments FARDC

Un jeune homme âgé d'environ 24 ans a été tué par balle dans la nuit du mardi à ce mercredi 12 juin dans le village Kasenyi en groupement Munigi, Territoire de Nyiragongo au nord de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Selon la société civile qui condamne ce drame, les assaillants étaient habillés en tenue militaire des forces armées de la RDC (FARDC).

Selon cette même structure, l'événement s'est déroulé à 23 heures, heure locale, pendant que la victime revenait d'un deuil au quartier, avec une autre personne qui a réussi à s'échapper.

Beni : Les miliciens maï-maï se transforment en juges pour traiter les dossiers des civils à Mabuku-Kathembo (Société civile)

Les miliciens maï-maï de Nduma ont installé une position à 500 mètres du centre de Mabuku, une localité située à 7 kilomètres de Maboya dans sa partie Ouest sur la route Beni-Butembo dans le territoire de Beni.

Profitant de l'absence des éléments de l'armée et la police, ces miliciens ont préféré construire des petits bureaux afin de juger les civils qui commettent des fautes dans toute la région.