Sécurité

Beni : Des ADF tuent 3 civils et incendient plusieurs maisons près de Kainama

Au moins trois civils ont été tués dans une nouvelle attaque des rebelles ADF dans le groupement Banande-Kainama en territoire de territoire de Beni, au Nord-Kivu ce mardi 30 novembre 2022. 

Le délégué du gouverneur Didys Issaya, affecté dans le groupement précité, qui rapporte la nouvelle à 7SUR7.CD, indique que les rebelles qui seraient venus du territoire d'Irumu en Ituri ont assiégé plusieurs villages se trouvant près de Kainama.

RDC : Les habitants de Kinshasa, Goma et Bukavu considèrent la Police comme une institution contribuant à l'insécurité à cause des abus, (Étude)

Un grave problème de confiance s’est développé entre la police et les populations des villes de Kinshasa, Goma (Nord-Kivu) et Bukavu (Sud-Kivu). Les citoyens de ces contrées ont des perceptions négatives de la police. Ils ont tendance à considérer de moins en moins la police comme un service de l'ordre à l'écoute des citoyens, mais une institution qui contribue à l'insécurité à cause de son inertie, de son inefficacité et surtout des abus. 

Nord-Kivu : une dizaine de rebelles ADF aux arrêts à Beni 

Une dizaine de rebelles d’Allied democratic forces (ADF) ont été capturés par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) appuyées par l’armée ougandaise (UPDF) en territoire de Beni (Nord-Kivu). L’information a été rapportée par le porte-parole des opérations conjointes dans sa dépêche parvenue à 7SUR7.CD ce mardi 29 novembre 2022. 

Crise sécuritaire dans l’Est : la MONUSCO veut  mettre en place un mécanisme de coordination avec la Force régionale de l' EAC 

Dans une déclaration faite ce lundi 28 novembre 2022, la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation de la République démocratique du Congo ( MONUSCO) a salué la tenue du mini-sommet  de Luanda et les décisions " fermes" qui s'en sont découlées.

La mission onusienne a, de ce fait, réitéré son engagement à soutenir tous les efforts diplomatiques engagés qui ont abouti, dit-elle, à ces décisions fermes pour une cessation des hostilités et le retrait du M23 des zones occupées.

Nord-Kivu : Le commandant de la Police à Goma veut intégrer l'armée pour défendre le pays face à l'agression rwandaise

Le commissaire supérieur principal Alisa Job Alain, commandant urbain de la Police Nationale Congolaise en ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sollicite un changement d'unité auprès du président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi.

Il l'a dit dans une lettre transmise au président de la République dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD ce lundi 28 novembre.

Appel de Tshisekedi à intégrer l'armée : Le Centre de Kitona a déjà enregistré plus de 8.000 recrues (Min. De la Défense)

Lors de la 78ème réunion du conseil des ministres présidée par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le 25 novembre 2022, le rapport du ministre de la Défense et Anciens Combattants a été essentiellement consacré à la situation sécuritaire à l’Est et à l’Ouest du pays.

Gilbert Kabanda a fait le point des opérations en cours particulièrement dans le Rutshuru au Nord-Kivu, marqué par les attaques de la coalition M23/RDF.

Agression rwandaise : Bemba apporte son soutien aux FARDC et appelle les jeunes à s'enrôler dans l'armée 

À travers un communiqué daté du 26 novembre 2022, le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) dit apporter son soutien "indéfectible" aux Forces armées de la République démocratique du Congo et à la Police nationale congolaise (PNC) qui, selon lui, ne ménagent aucun effort en vue de défendre l'intégrité du territoire national et assurer la sécurité des personnes et leurs biens en dépit de toutes les difficultés.

Par ailleurs, Jean-Pierre Bemba invite la population, particulièrement les jeunes congolais à s'enrôler "massivement" au sein de l'armée. 

Sud-Kivu : Au moins 40 rebelles tués par les FARDC et l'armée burundaise

Au moins 40 rebelles du groupe armée Front National de la libération (FNL) ont été tués par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) conjointement avec les Forces de Défense Nationale du Burundi (FNDB), le 25 novembre dernier.

Dans une adresse à la presse ce dimanche 27 novembre 2022, le lieutenant Marc Elongo, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 Sud Sud-Kivu, indique que ce groupe armé étranger a été délogé de 4 collines surplombant la localité de Nabombi.

Nord-Kivu : 5 morts dont deux militaires dans une attaque des miliciens à Butembo

Une nouvelle attaque attribuée aux miliciens Maï-Maï s'est soldée par la mort d'au moins 5 personnes dont deux militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu), le matin de ce samedi 26 novembre 2022.

Le premier coup de feu a retenti dès 3 heures locales. C'est la résidence du Commandant chargé de l'administration et logistique au sein de l'armée congolaise qui a été visée par l'ennemi. Elle se situe près de la Cathédrale de Butembo. 

Mini-sommet de Luanda : Le M23 se dit prêt à observer un cessez-le-feu mais refuse de quitter les zones sous son contrôle

Les rebelles pro-rwandais du M23 ont annoncé qu'ils acceptent d'observer un cessez-le-feu alors que l'ultimatum leur lancé par les chefs d'Etat de la sous-région devrait expirer à 18h du vendredi 25 novembre. Cependant, ceux-ci n'ont exprimé aucune volonté de se replier vers leurs anciennes positions tel que recommandé.