RDC-Amélioration des conditions de vie des communautés : le ministre de l'environnement remercie la société Kibali pour les efforts "soutenus" qu'elle a déployés

Publié ven 21/02/2020 - 15:55
7SUR7.CD

Lors de l'atelier d'échanges sur la conformité des actions ou opérations de Kibali Goldmines ouvert jeudi dernier, à Kinshasa, le ministre de l'environnement a remercié cette société pour son engagement dans l'amélioration des conditions de vie des communautés dans les zones où elle investit. 

"Je remercie vivement la société Kibali Goldmines pour la tenue de ces assises et pour tous les efforts soutenus apportés pour l'amélioration des conditions de vie des populations ou des communautés au sein desquelles elle développe ses activités minières depuis plus de dix ans", a déclaré Claude Nyamugabo.

Selon lui, la tenue de cet atelier reflète le souci et la volonté de Kibali de rendre compte sur l'ensemble de ses activités. 

"La tenue de ces assises traduit le souci et la volonté de sa haute direction, de multiplier des moyens de communication, afin de rendre compte sur l'ensemble de ses activités et de dissiper des malentendus préjudiciables", a dit le ministre de l'environnement. 

Il a aussi émis le "vœu que ces assises soient une occasion pour l'amélioration des activités, des actions, des mesures en cours au sein de la société Kibali Goldmines".

Signalons que l'atelier d'échanges sur la conformité des activités ou opérations de la société Kibali Goldmines aux obligations et exigences environnementales et aux standards internationaux, se tient à Kinshasa depuis le 20 février dernier et va se clôturer ce samedi 22 février. 

Kibali Gold Mines, dont les activités ont été lancées officiellement en 2009, comprend 10 permis couvrant une superficie d'environ 1836 Km2 dans les champs aurifères Moto dans le nord-est en RDC, à environ 560 km au nord-est de la ville de Kisangani et à environ 150 km à l'Ouest de la ville frontalière ougandaise d'Arua. Kibali est une joint-venture entre Barrick (45%), AngloGold Ashanti (45%) et la société parapublique congolaise Sokimo (10%). 

La mine est exploitée par Barrick Gold Corporation, grande entreprise de production de l'or au niveau mondial. À côté de ces activités, Kibali intervient aussi dans les communautés notamment dans les secteurs de l'éducation, la construction et infrastructures.  40 écoles construites qui accueillent plus de 68.000 élèves. 20 centres de santé et une clinique qui soignent une population de 500.000 âmes dans le territoire de Watsha. La population a été multipliée par 5 en très peu d'années. Kibali développe des activités agropastorales et piscicole pour répondre aux besoins croissants de la population.

En 10 ans, elle a investi près de 3 milliards de dollars en RDC, selon son directeur général Cyrille Mutombo. 

P.M.