Environnement

RDC - Parc de Garamba : Aucun éléphant tué depuis 2018 mais 400 écogardes tués sur 4.400  (W. Cosma) 

Le directeur général de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), Cosma Wilunga, a fait savoir que, sur les 4.400 écogardes que comptait son organisation, 400 ont été tués dans la lutte contre le braconnage dans le parc de Garamba, notamment pour protéger les éléphants. 

C'était lors de la célébration de la journée mondiale des écogardes, organisée ce mercredi au centre culturel américain situé à Kinshasa.

À en croire C. Wilunga, les sacrifices de ces gardiens du parc qu'on appelle communément "rangers" n'ont pas été vains. 

Beni : Des habitants protestent contre la convention ICCN-COOPEVI à Kasindi-Port

L’accord signé entre l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et la Coopérative des pêcheurs des Virunga (COOPEVI) ne rencontre toujours pas l'adhésion de la population.

Vendredi 5 juillet 2019, les activités sont restées paralysées à Kasindi-port, une partie située au groupement Basongora, au Sud-est de Lubiriha. 

Des habitants s’inscrivent en faux contre le renouvellement "non consensuel" de la convention entre les parties prenantes, portant sur les dispositions impératives de la gestion intégrale de la pêche sur les eaux du Lac Edouard. 

Nord-Kivu : Après la grogne au sujet de l'accord de pêcherie sur le Lac Édouard, le DG de l’ICCN rassure les députés provinciaux

Le directeur général de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ICCN, a échangé jeudi 26 juin avec les membres du bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu au sujet de la convention qui a été signée lundi 24 juin entre l'ICCN et la coopérative des pêcheurs de Virunga, "COOPEVI".

Il s'agit d'un accord sur la gestion de la pêche sur le lac Édouard qui prévoit ainsi des obligations à respecter, la pratique et l'organisation de la pêche, les prérogatives régaliennes ainsi que la conservation des écosystèmes du Parc National de Virunga.

Appui aux chaines de valeurs agricoles : la RDC et le FIDA vers la mise sur pied d'un nouveau projet évalué 100 millions $

La RD Congo et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) projettent la mise sur pied d'un nouveau projet d'appui aux chaines de valeurs agricoles dans quatre provinces, à savoir : Kasaï Oriental, Tanganyika, Maniema et Lomami.

Le directeur pays du FIDA Abdelhaq Hanafi a annoncé jeudi dernier l'arrivée le 9 juin prochain d'une mission composée de consultants pluridisciplinaires chargés d'appuyer le gouvernement dans l'élaboration de ce projet.

RDC : Patronnée par le chef de l'État, le Fonds Forestier National lance l'initiative "1 milliard d'arbres pour le climat à l'horizon 2023"

À l'occasion de la journée mondiale de l'environnement célébrée le 5 juin de chaque année, le Fonds Forestier National, "FFL", a lancé ce mercredi à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, l'initiative dénommée "1 milliard d'arbres pour le climat à l'horizon 2023".

RDC-Environnement : Le Fonds Forestier National s'apprête à lancer l’initiative "1 milliard d'arbres pour le climat à l'horizon 2023"

Le Fonds Forestier National, "FFN", s'apprête à lancer, en marge de la journée mondiale de l’Environnement célébrée le 5 juin de chaque année, l'initiative dénommée "1 milliard d'arbres pour le climat à l'horizon 2023". 

Cela se fera notamment par l’installation de la pépinière pilote d’une capacité de 100.000 plants destinés à restaurer la forêt du Parc présidentiel de Mont Ngaliema et ses environs. 

RDC - atténuation du changement climatique : ouverture d'un laboratoire de biologie du bois

Le musée Royal de l'Afrique centrale de Belgique (MRAC) a, lundi 29 avril, ouvert un laboratoire de biologie du bois en République démocratique du Congo. Situé dans la Réserve de biosphère de Yangambi, au cœur du bassin du Congo, ce laboratoire ambitionne de mener des actions de recherche de pointe sur l'anatomie du bois et la dendrochronologie (qui est l'étude des cernes de croissance des arbres). Il vise à mieux comprendre le rôle des forêts dans l'adaptation et l'atténuation du changement climatique. « Ce laboratoire de biologie du bois est unique en Afrique subsaharienne.

RDC-affaire détournements 758.000 USD au Fonds Forestier National : la Direction Générale s'explique (communiqué)

Après la publication de 7SUR7.CD du 04 avril 2019 intitulée "RDC-Fonds Forestier National : 758.000 USD portés disparus!", la Direction Générale du FFN a, à travers un communiqué rendu public lundi 08 avril, donné des explications sur cette affaire tout en reconnaissant qu'il y a eu

RDC-Forêt : "la date buttoir du 31 décembre 2018 concerne le dépôt et non la validation des plans d'aménagement" (J. Ilanga à Green Peace)

Devant la presse jeudi 04 avril 2019, José Ilanga directeur forêts, a, au nom du secrétaire général à l'environnement (en mission), recadré l'ONG internationale Green Peace sur son rapport concernant la validation des plans d'aménagement. A en croire José Ilanga Lofonga, "les dispositions du code forestier en matière d'aménagement forestier donnent un délai de 4 ans plus 1 pour le dépôt des plans d'aménagement". De ce fait, la RDC dit-il, ayant adhéré à l'initiative pour la Foret d'Afrique Centrale, (CAFI), financée par la Norvège, a fixé une date buttoir du 31 décembre 2018 pour dépôt des p

RDC-Fonds Forestier National : 758.000 USD portés disparus!

Plus de 758.000 dollars américains "ont été détournés au Fonds Forestier National, FFN, selon des rapports d’audit interne, confient nos sources. A titre illustratif, à l’Antenne du Haut-Katanga, "le rapport d’audit réalisé pour la période d’avril 2016 à septembre 2018, indique que plus de $US 758.000 dont une partie issue de la vente du bois rouge saisi par le Gouvernement de la République, ont pris une destination inconnue". Les mêmes sources indiquent également que plusieurs dizaines de milliers de dollars, payés par les assujettis au titre de la taxe de déboisement, ont été détournés pe