Lubumbashi - Assises de l'Anapi sur le climat des affaires: révision du code des investisements, normalisation et dématérialisation pour plus d'investisseurs en RDC (recommandations)

Publié lun 24/02/2020 - 18:12
7sur7

L'Agence nationale pour la promotion des investissements (Anapi) a lancé, ce lundi 24 février, ses assises de Lubumbashi sur le climat des affaires.

Dans son intervention, le Directeur général de cet établissement public, Anthony Nkinzo Kamole, a relayé les recommandations des experts qui demandent ce qui suit au gouvernement:

1. Mettre en place la normalisation industrielle;

2. Rendre obligatoire la déclaration douanière en ligne;

3. Et dématérialiser toutes les procédures judiciaires au niveau des cours et tribunaux.

reza

Au parlement, les experts qui prennent part à ces assises sur le climat des affaires ont formulé des recommandations suivantes :

1. Modifier le Code des investissements en le rendant plus attractif;

2. Renover le Code foncier qui devient obsolète ;

3. Et la mise en place des Code de l'Urbanisme et Habitat moderne en s'adaptant aux standards internationaux.

Environ une centaine de personnes dont les opérateurs économiques, les décideurs politiques, les acteurs de la société, du secteur privé, les mandataires publics et experts gouvernementaux  prennent part à ces assises qui portent sur le thème : La RDC pour un climat des affaires assaini en faveur des investissements durables en provinces".

A en croire Anthony Nkinzo Kamole, ce forum a pour objectif de mener une réflexion profonde sur la réorganisation et la consolidation du dialogue public-privé et préparer la table ronde présidentielle sur le climat des affaires annoncée par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

"L'éclosion de l'économie nationale partira certainement des provinces et ces dernières doivent en être conscientes", a-t-il déclaré.

reza

Le vice-président de la FEC a saisi cette occasion pour présenter quelques maux qui rongent le secteur des investissements dans différentes provinces de la RDC.

Ces assises ont été lancées par le vice-gouverneur de la province du Haut-Katanga, Claude Nkafwa qui représentait son titulaire empêché.

Elles connaissent la participation de plusieurs gouverneurs de la RDC qui ont, lors des travaux en panel ce lundi, échangé sur les contraintes et perspectives prises à prendre en compte afin de contribuer à l'amélioration de l'environnement des affaires en RDC.

 ODN