RDC : "L'incompétence règne à la tête de l'exécutif du Kasaï-Oriental. Il est plus que temps d'en tirer les conséquences", (Député Éric Ngalula)

Publié dim 22/03/2020 - 20:15
7SUR7.CD

Le député national Éric Ngalula Ilunga a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce dimanche 22 mars 2020, dénoncé ce qu'il qualifie "d'incompétence" à la tête de la province du Kasaï-Oriental et appelle à tirer les conclusions.

"L'incompétence règne à la tête de l'exécutif du Kasaï-Oriental. Il est plus que temps d'en tirer les conséquences. Ça va faire bientôt une année qu'il y a un nouveau gouverneur démocratique élu au Kasaï-Oriental. Il y a un constat très amer qui se dégage. La population avait placé l'espoir avec l'avènement du président Félix Tshisekedi mais celui qui est censé être son représentant en province semble tourner les pouces avec comme prétexte le manque de rétrocession", a fustigé l'élu de Lupatapata dans le Kasaï-Oriental. 

Dans la foulée, Éric Ngalula Ilunga souligne la nécessité de changer d'animateurs au cas où ceux qui sont en place ne parviennent pas à accomplir leurs tâches.

"Gouverner, c'est prévoir et non se plaindre. Pendant un match de football si on remarque que le joueur qu'on a placé n'est pas à la hauteur, la meilleure des choses à faire est d'effectuer le changement pour donner plus de chance à l'équipe de gagner le match. Il ne faut pas condamner les supporters encore moins l'entraîneur", a-t-il renchéri.

En outre, l'élu de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), affirme que la situation socio-économique n'a pas évolué positivement au Kasaï-Oriental.

"Où est la différence entre l'actuel gouverneur et son prédécesseur ?", S'est demandé le député national Éric Ngalula Ilunga.

Pour rappel, c'est le 10 avril 2019 que Jean Maweja Muteba de l'UDPS avait été élu gouverneur de la province du Kasaï-Oriental. Il a succédé à ce poste à Alphonse Ngoyi Kasanji.

Jephté Kitsita