RDC-État d'urgence : « Le pays a pour la 1ère fois un président qui veille au respect de la Constitution », (A. Mbata)

Publié jeu 26/03/2020 - 08:41
7sur7

Au lendemain de la proclamation de l'état d'urgence par le chef de l'État Félix Tshisekedi suite à la pandémie du Coronavirus, le directeur de l'Institut pour la Démocratie, la Gouvernance, la Paix et le Développement en Afrique (IDGPA), André Mbata, félicite le président de la République pour cet acte.

« À présent que cette ordonnance présidentielle a été signée, l'IDGPA et son directeur exécutif tiennent à féliciter très sincèrement le chef de l'État. Ils se réjouissent en même temps que dans le cadre de la promotion de l'État de droit, la RD-Congo a pour la première fois un président de la république qui veille au respect de la constitution selon le serment qu'il avait prêté avant d'entrer en fonction », a déclaré à 7SUR7.CD André Mbata.

A. Mbata et son institution apprécient également les conséquences heureuses de l'alternance démocratique dans le pays et rappellent que pendant 18 ans, la RDC avait eu des dirigeants bien connus pour leur « grande capacité d'écoute » mais, poursuivent-ils, le pays a désormais un président de la République qui ne se contente pas seulement d'écouter, mais qui agit dans l'intérêt de son peuple.

Il sied de signaler que selon l'article 85 de la constitution de la RDC, lorsque des circonstances graves menacent d’une manière immédiate l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le président de la république proclame l’état d’urgence ou l’état de siège après concertation avec le premier ministre et les présidents des deux chambres du Parlement conformément aux articles 144 et 145 de la constitution. Il en informe la nation par un message.

Alain Saveur Makoba