Tribune : Ronsard Malonda, catholique et fils maison CENi

Publié ven 12/06/2020 - 17:56
7sur7

Candidat des confessions religieuses à la présidence de la CENI, Ronsard MALONDA ne découvre pas la centrale électorale congolaise. Il en a gravit les échelons un à un jusqu’au poste de Secrétaire Exécutif National. Cet ancien président du Mouvement des Intellectuels de l’Université de Kinshasa a accumulé une expérience unique en son genre durant les 15 années passées de la CEI à la CENI. Portrait.
 
Catholique pratiquant, mari et père, Ronsard Malonda possède un  Master en Administration électorale de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne à Paris (2016-2017) après avoir obtenu une licence en droit à l’Université de Kinshasa en 2003.C’est dans cet alma mater qu’il a développé une grande activité au sein du mouvement des intellectuels catholiques. À tour de rôle, Trésorier et puis Président de la section Pax Romana /Miec-Université de Kinshasa, il a également occupé le poste de vice-président national du pax Romana /MIEC RD-Congo avant de prendre de faire partie du comité d’organisation du 1er atelier des acteurs politiques catholiques de la RDC et du secrétariat scientifique de cet atelier. Tout cela de 1999 à 2004.

C’est l’année suivante, soit 2005, que Malonda Ngimbi fait son entrée à la Commission Electorale Indépendante, CEI, sur recrutement du PNUD, comme Superviseur Technique National. Ce poste qu’il a occupé de 2005 à 2007 était placé sous la supervision du Coordonnateur des Opérations Techniques de Terrain de la CEI. Le jeune Superviseur Technique National  a eu notamment à contribuer à l’élaboration des procédures opérationnelles et à la Formation des agents électoraux ainsi qu’à la gestion des Centres Locaux de Compilation des Résultats électoraux. De juin à  Nov. 2007, il occupe le poste de Point focal chargé de suivi des opérations. A la fin de la même année et jusqu’au mois de  Mai 2009,il est Expert juriste .C’est pendant qu’il occupait ce poste qu’il deviendra Observateur international de la SADC  pour l’observation des élections présidentielle, sénatoriales et législatives au Zimbabwe en Juillet 2008.

Fort apprécié de ses supérieurs, pour son sérieux, son efficacité et sa probité morale, Ronsard Malonda va donc prendre progressivement du galon. Gestionnaire des Pools chargé des Provinces de Bas-Congo, Kinshasa et de Bandundu au sein de la Cellule Technique chargée du Suivi des Opérations de Juin 2009-avril 2010, il est  Secrétaire Technique National Adjoint chargé des Pools opérationnels et des Projets de  Mars 2010 à Mai 2011.A ce poste, il est sous la Responsabilité hiérarchique du Secrétaire Exécutif National avec pour taches entre autres  de centraliser les travaux opérationnels des cellules techniques et des bureaux de liaison ainsi que la Supervision des projets électoraux et toutes les activités y afférentes. C’est aussi sous la Responsabilité hiérarchique du Secrétaire Exécutif National qu’il va œuvrer de Mai 2011 au 30 novembre 2015 comme Directeur Chargé de la Coordination et du Suivi des Opérations. À ce titre, il a eu à coordonner toutes les activités de la Direction des opérations à assurer la planification des activités opérationnelles, l’élaboration des chronogrammes et calendriers de déroulement des opérations et à participer à l’élaboration et défense du budget des opérations électorales pour ne citer que ces taches.

De la CEI à la CENI, Ronsard Malonda a acquis une expérience précieuse et rare dans les questions électorales aussi bien en RDC, en Afrique qu’à travers le monde où il a été observateur international du Korean International of Cooperation Agency (KOICA)  pour l’observation des élections locales en République de la  Corée du Sud, en Avril 2013 et une année plutôt comme Observateur international de la RDC, il est aux premières loges pour l’observation des élections présidentielles en Russie. Lorsque le Secrétaire Exécutif National d’alors démissionne, Ronsard Malonda, comme presséant, assure l’intérim de celui-ci, le temps que la CENI organise un concours pour remplacer le SEN démissionnaire.Participant comme d’autres à ce concours, Ronsard Malonda obtient une meilleure cote et depuis 2015, il est Secrétaire Exécutif National, battant le record de longévité à ce poste, du reste très exigeant.

En 15 ans de travail continu dans la gestion des opérations électorales au sein de la CEI puis la CENI-RDC, à divers postes de responsabilité du niveau de cadre de terrain jusqu’au sommet de la coordination ,il a pris une part active à 3 cycles électoraux en RDC soit, de 2005 à 2010, de 2010 à 2015 et 2016 à 2019 .Il a participé à l’élaboration des cadres juridiques des élections en RDC dont 3 projets de loi électorale (2011,2015 et 2017), 2 projets des lois organiques de la CENI (2010 et 2013), et 3 projets des lois sur la répartition des sièges par circonscriptions électorales (2011, 2015 et 2018), 1 projet de loi sur l’identification et enrôlement des électeurs en 2016.Ronsard Malonda a donné le meilleur de lui-même dans la Planification des tous les processus électoraux de la RDC depuis 2010 à ce jour et l’élaboration de tous les calendriers électoraux de la RDC  et s’est impliqué dans la gestion des contentieux électoraux 2006-2007, 2011, 2015 et 2018 .Hormis  une connaissance approfondie du terrain et des entités, circonscriptions administratives et électorales sur l’ensemble du pays ,il a participé à la coordination des travaux de confection et d’édition de l’atlas électoral de la RD-Congo en physique comme en numérique avec noms, cartes, limitations, localisations et coordonnées GPS de toutes les entités de la RDC.

C.P