60ème anniversaire de l'indépendance : Au Kasaï-Central, la société civile dresse un bilan mitigé

Publié mar 30/06/2020 - 17:46
7sur7

La société civile œuvrant au Kasaï-Central dresse un bilan "mitigé" de la République Démocratique du Congo depuis son accession à l'indépendance le 30 juin 1960. Daniel Ntumba, coordonnateur province de la nouvelle société civile congolaise souligne que le pays avait préféré l'indépendance pour gérer les postes.

Il a dit à l'occasion du soixantième anniversaire célébré ce mardi 30 juin 2020.

"Le bilan est mitigé.
60 ans, aujourd'hui les entreprises que nous avons héritées ne sont plus opérationnelles. Nous avons préféré l'indépendance juste pour gérer les postes. Notre expérience ne prouve pas que nous avons une expérience qui peut aider le peuple à sortir de l'impasse. Si vous êtes nommé vous êtes nommé pour votre famille, c'est la mauvaise mentalité qui demeure", a-t-il déclaré.

Pour Nathalie Kambala Luse, de la structure Femme Main dans la Main pour le développement du Kasaï (FMMDK), il y a un écart énorme entre l'homme et la femme dans les instances de prise de décision.

"Aujourd'hui ce que nous pouvons retenir concernant la situation des femmes au pays et au Kasaï-Central, est qu'elles commencent à s'intéresser petit à petit à la politique malgré qu'il y a un écart énorme entre les hommes et les femmes dirigeants dans les instances de prise de décision", a-t-elle ajouté.

Alain Saveur Makoba, à Kananga