Kasaï-Central : La SCED salue l'engagement du chef de l'État de garantir l'indépendance de la justice

Publié mar 30/06/2020 - 16:29
7sur7

La société congolaise pour l'État de droit (SCED), une organisation de la société civile oeuvrant au Kasaï-Central, a salué dans une déclaration faite ce mardi 30 juin 2020, en marge du soixantième anniversaire de l'indépendance de la République Démocratique du Congo, l'engagement du chef de l'État de garantir l'indépendante de la justice.

"La SCED salue le courage du Chef de l'Etat pour s'être opposé à toute réforme judiciaire qui ne vise pas l'efficacité du bon fonctionnement du système judiciaire de la RDC " peut-on lire dans cette déclaration signée par le Bâtonnier Dominique Kambala, responsable de cette structure.

Quant à l'efficacité du système judiciaire, poursuit cette déclaration, la SCED ne voudrait pas comprendre la solution que préconise le magistat Suprême au problème de la couverture insuffisante de la justice. Elle l'exhorte de traduire ses engagements en actes concrets pour se démarquer des discours déjà entendus au pays. La structure l'invite à faire en sorte que la justice cesse d'afficher le visage malheureux d'un parent pauvre.

Il sied de signaler que les députés nationaux, Aubin Minaku et Garry Sakata avaient initié un projet de lois visant la réforme judiciaire. Des propositions de lois rejetées par la population.

Alain Saveur Makoba, à Kananga