RDC-30 juin : 60 ans après, le tableau reste sombre et le Congo de rêve de Lumumba et Kasavubu tarde à devenir une réalité (LUCHA)

Publié mar 30/06/2020 - 16:17
7sur7

En ce jour du 30 juin 2020, où la République Démocratique du Congo célèbre son soixantième anniversaire d'accession à l'indépendance, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), salue les mémoires des « dignes filles et fils » du pays qui se sont sacrifiés pour cette fin.

Dans une déclaration parvenue à 7SUR7.CD, ce mouvement citoyen trace cependant, un tableau « sombre », de la vie sociale du congolais après 60 ans d'indépendance.

« Ce mardi 30 juin, nous célébrons les 60 ans d’accession de notre pays à l’indépendance, pourtant toutes les conditions semblent être réunies pour une commémoration plutôt qu’à une célébration... 60 ans après, le tableau reste sombre et le Congo de rêve de Lumumba, Kasa-vubu et tous ces vaillants compatriotes tarde à devenir réalité », fustige la LUCHA.

Et de poursuivre : « Dotée des potentialités physiques et écologiques, la RDC détient tous les moyens nécessaires pour être une puissance au cœur de l’Afrique pourtant, celle-ci régresse sur tous les plans et les espoirs d’un Congo meilleur et plus beau qu’avant disparaissent progressivement ».

Ce soixantième anniversaire de l'indépendance de la RDC, intervient dans un contexte sociopolitique, sécuritaire et sanitaire délicat. Sur le plan Politique, la LUCHA dit suivre de près l'évolution de la guerre dialectique médiatisée à laquelle se livrent les membres de la coalition au pouvoir, et les invite à agir dans le sens qui converge avec les aspirations de peuple congolais.

Glody Murhabazi, à Goma