Sud-Ubangi/Covid-19 : Le maire de Zongo alerte sur le risque de contamination suite aux traversées clandestines à la frontière RDC/RCA

Publié jeu 02/07/2020 - 19:04
7sur7

Des traversées clandestines sont signalées tout le long de la frontière Congolo-Centrafricaine, à partir de la ville de Zongo.

D'après Michel Siazo Yekeyeke, maire de cette ville congolaise, frontalière de la Centrafrique, qui confirme cette information à 7SUR7.CD, des habitants de cette entité traversent la rivière Ubangui la nuit pour se rendre à Bangui en violation de la décision de la fermeture des frontières prise par le président de la république, Félix Antoine Tshisekedi.

D'après la même source, cette frontière qui relie la République Démocratique du Congo à la Centrafrique, longue de 80 kilomètres, est difficile à gérer faute des moyens.

"Des gens véreux traversent la frontière pendant la nuit. Il n'y a pas des gens qui y restent dans les heures tardives pour les empêcher. Nous gérons une frontière qui est longue de 80 kilomètres. Il faut avoir des instruments pour pouvoir maîtriser la frontière. Nous avons besoin d'un appui financier pour permettre aux agents qui sont sur terrain de faire observer les mesures barrières", a-t-il déclaré.

Pour rappel, le Sud-Ubangi est parmi les 14 provinces touchées par la covid-19. Cette province compte déjà 3 cas positifs de coronavirus. Le maire de la ville de Zongo, Michel Siazo Yekeyeke, dit craindre que cette porosité de la frontière Congolo-Centrafricaine ne puisse accroître le taux de contamination de la covid-19 dans cette province de la République Démocratique du Congo vu que Bangui compte déjà beaucoup de cas confirmés de la Covid-19.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena