Beni : La reprise des cours incertaine suite aux attaques rebelles répétitives à Kainama (Société civile)

Publié jeu 30/07/2020 - 13:24
7sur7

Les attaques rebelles  à répétition de ces deniers jours, dans le groupement Banande-Kainama, territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, risquent  d'impacter négativement sur la reprise des cours annoncée pour le lundi 3 août prochain, sur toute l'étendue du  territoire national.

D' après la société civile du groupement précité qui s'est exprimée sur 7SUR7.CD, plusieurs élèves ont abandonné leurs localités où ils suivaient les cours pour se diriger dans d'autres régions sécurisées.

"Nous sommes inquiets à quelques jours de la reprise des cours, annoncée par le chef de l'État lors de la levée de l'état d'urgence. Des enseignants, écoliers et élèves ont fui Kainama pour se réfugier ailleurs. Pusieurs écoles sont actuellement dans des zones non sécurisées. Il y a des rebelles qui font la loi là bas", a indiqué Jonas Bin Kasumba Zawadi, président des forces vives de Kainama.

Et d'ajouter, notre soucis est de voir les écoliers et élèves finalistes reprendre les cours le 3 août prochain. Des patrouilles militaires devraient être intensifiées dans les forêts de Kainama et aux alentours où l'ennemi se serait caché et préparerait les attaques contre les civils .

La même situation est  observée dans une grande partie du groupement Bambuba-kisiki où Bravo Muhindo vukulu, président de la société civile dans la région, a énuméré une dizaine d'écoles abandonnées dans les localités par la population suite aux attaques répétitives des rebelles.

Bantou Kapanza Son depuis Beni