Sud-Kivu : 12 personnes tuées par un militaire en état d'ivresse à Sange 

Photo droit tiers

Au total, 12 personnes ont été tuées jeudi 30 juillet 2020 vers 20h00 par un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à Sange dans le territoire d'Uvira.

La nouvelle est confirmée à 7SUR7.CD par Malula Rukalisha, chef de la cité de Sange. Il précise que le militaire assassin est toujours en fuite.

"Certains blessés ont succombé de leurs blessures. Le bilan définitif est de 12 morts dont 7 femmes et 5 hommes. Nous comptons également 9 blessés", a-t-il expliqué.

Le chef de la cité de Sange précise que les enquêtes sont en cours pour arrêter le militaire assassin.

Pour l'instant, tous les corps des victimes sont exposés sur la route nationale numéro 5 au niveau de Sange.

Selon Bernard Kadogo, président de la société civile de Sange, le militaire assassain était en état d'ivresse et tirait sur toute personne qu'il rencontrait sur le chemin.

Déogratias Cubaka, à Bukavu