Kasaï/Covid-19 : Privés de leurs primes de risque, les agents du Programme National de l'Hygiène aux frontières menacent d'aller en grève

Publié ven 31/07/2020 - 11:07
7sur7

Les agents du programme National de l'hygiène aux frontières (PNHF) déployés dans les 12 postes de contrôle de kamako, pour lutter contre la propagation du coronavirus à la bande frontalière entre la RDC et l'Angola réclament leurs primes de risque de 5 mois.

Ces agents se disent être abandonnés par les autorités provinciales. Pour faire valoir leurs revendications, ils ont dans une correspondance adressée à l'administrateur gestionnaire et chef du personnel du PNHF à Kamako, fait savoir qu'ils vont aller en grève s'ils ne sont pas payés dans 48 heures. 

"Depuis le début de cette pandémie déclaré au mois de mars dernier, on a jamais reçu aucun frais de la part du gouvernement provincial. Dans 48 heures, si on ne nous paye pas nous allons sécher les lieux de travail. Nous parcourons 20 à 30 km chaque jour pour se rendre au travail. Mais nous n'avons pas reçu nos primes de risque de 5 mois", a déclaré un de ces agents interrogé par 7SUR7.CD. 

De son côté, l'administrateur gestionnaire et chef du personnel du PNHF, Sylvain Basubila, dit être attaqué à sa résidence par ces agents qui reclament leurs primes de risque.

Il appelle l'autorité provinciale à trouver solution à ce problème. 

Fabien Ngueshe, à Tshikapa