Nord-Kivu : Une manifestation contre l'inflation monétaire dispersée par la Police à Goma

Publié ven 31/07/2020 - 15:40
7sur7

Les militants du mouvement citoyen « Raiya na Simama » sont descendus dans la rue ce vendredi 31 juillet 2020, à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu pour exprimer leur ras-le-bol face à l'instabilité du taux de change qui s'observe actuellement sur le marché en République Démocratique Congo.

Outre l'inflation monétaire, ces manifestants voulaient également dénoncer l'insécurité grandissante au Nord-Kivu et interpeller le gouvernement congolais sur la réorganisation de la rébellion du M23 dans le Nyiragongo et Rutshuru.

Une manifestation non autorisée par les autorités urbaines et qui a été dispersée par les forces de l'ordre. Une dizaine des militants ont été interpellés et sont placés en garde à vue.

« Les militants se trouvent actuellement au cachot de la PNC à la mairie de Goma. Leur péché c'est d'avoir marché pour dénoncer l'insécurité au Nord-Kivu, interpellé le gouvernement sur une probable réorganisation du M23 dans les environs de Goma et Rutshuru, mais également dénoncé la montée du taux de change en RDC », rapporte Me Jimmy Nziali, coordonnateur du mouvement Génération Positive dans un message relayé sur la toile.

Ce dernier confirme que le maire de la ville a été saisi de l'organisation de cette marche 48h avant son organisation.

L'autorité urbaine pour sa part, dit n'avoir pas été informé de l'organisation d'une quelconque manifestation et voit en cette initiative « une tentative d'incitation à la rébellion ». Muissa Nkesse Timothée affirme que ces militants interpellés seront poursuivis « pour trouble de l'ordre public ».

Il sied de préciser que dans la ville de Goma, le taux se négocie à partir de 2.000 Francs Congolais pour un dollar américain.

Glody Murhabazi, à Goma