RDC : Grâce à la reprise de la coopération sécuritaire, les officiers FARDC seront formés aux États-Unis 

Publié mar 04/08/2020 - 14:27
7sur7

Les officiers de l'armée congolaise seront désormais formés aux États-Unis grâce à la  reprise de la coopération sécuritaire entre les deux pays, annonce l'ambassade des USA en RDC ce mardi 4 août 2020 via Twitter. 

« Vu que la RDC est au niveau 2 de la liste de surveillance dans le rapport sur la traite des personnes (TIP) publié en 2020 par le bureau du Département d'État américain, grâce aux efforts du président de la République contre la traite des personnes, le commandement américain pour l'Afrique a signé la lettre de reprise de la coopération sécuritaire y compris la formation des officiers FARDC aux États-Unis », indique-t-elle. 

Au mois de juillet dernier, le chef de l'État a procédé à une nouvelle mise en place au sein de l'armée congolaise. Le général John Numbi, blacklisté par les États-Unis depuis 2016, a été mis à l'écart de ses fonctions d'inspecteur général des FARDC. Son éviction a été saluée par les États-Unis. 

« Nous nous félicitons du fait que le général John Numbi, sanctionné par les États-Unis, ne soit plus à son poste. Les États-Unis soutiennent l'engagement du président Tshisekedi à améliorer les droits de l'homme et à professionnaliser les forces armées congolaises », avait affirmé le secrétaire adjoint aux affaires africaines, Tibor Nagy.

Cependant, Numbi a été remplacé par Gabriel Amisi Kumba dit Tango Four, lui aussi sous sanctions américaines. 

Merveil Molo