Tanganyika : La société civile s'inquiète de la résurgence du banditisme à Kalemie 

Publié mar 04/08/2020 - 19:35
7sur7

La ville de Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika, fait face à une résurgence du banditisme. A la base, la réapparition de plusieurs groupes des criminelles, alerte la nouvelle société civile. 

Plusieurs maisons ont été visitées ces derniers jours par des hommes armés dans le chef-lieu provincial du Tanganyika, rapportent des sources locales. Le dimanche 2 août dernier, une personne a été tuée par des bandits armés.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce mardi 4 août 2020, Rogatien Kitenge, coordonateur de la nouvelle société civile du Tanganyika se dit inquiet de la recrudescence de l'insécurité à Kalemie. 

"On avait déjà oublié le phénomène braquage et cambriolage nocturne. Mais depuis un temps, ce phénomène a refait surface. La population s'est fait braquer pendant la nuit par des inconnus. Le gouverneur de province avait réussi à mettre fin à cela à son arrivée, mais depuis un moment, c'est déplorable", a-t-il dit. 

Pour rappel, la province du Tanganyika connait l'insécurité grandissante. Plusieurs de ses localités, notamment Moliro et Kalubamba sont sous contrôle de l'armée zambienne, qui a sollicité un nouveau délai de 7 jours pour quitter le territoire congolais, et cela après une pression de la SADC.  

Marcelo Mfumu depuis Kolwezi