Nord-Kivu : Plus de 480 éléments NDC-R déposent les armes à Masisi

7sur7

Au total, 485 éléments du groupe armé et Mouvement Politico-militaire Nduma Defense Of Congo Rénové (NDC-R) se sont rendus aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo le lundi 17 août 2020 à Kashuga, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Désiré Ngabo, actuel président de ce mouvement pro-Gilbert Bwira qui donne la nouvelle à 7SUR7.CD ce mardi, renseigne que ces éléments ont remis aux FARDC 90 armes individuelles, une arme de marque PKM et une autre de RPJ7.

« Nous sommes dans le processus de reddition et déjà hier (lundi, ndlr) à Kashuga dans le Masisi nous avons fait sortir la première vague qui est de 485 éléments 90 armes individuelles, 1 PKM et 1 RPJ7. La prochaine étape sera d'aller dans l'autre axe pour que la reddition soit effective », a-t-il fait savoir.

Des centaines d'autres éléments NDC-R dispersés dans plusieurs villages de Masisi est Walikale sont attendus pour que la reddition soit effective.

Ce mouvement appelle le gouvernement congolais à s'approprier ce processus et que les FARDC se déploient dans les entités abandonnées par ce mouvement pour empêcher d'autres groupes armés de s'y installer.

« Nous voulons que le gouvernement congolais s'approprie ce processus et que les FARDC se déploient dans les entités que nous avons abandonné pour sécuriser la population.
Car lorsque nous abandonnons certaines positions, les FDLR et Nyantura s'y installent du coup », a chuté Désiré Ngabo.

Début juillet 2020, le NDC-R a annoncé la destitution de Guidon Shimiray au poste de commandant en chef de cette milice d'autodéfense. Depuis, ce dernier a emmené quelques hommes avec lui et des affrontements avec l'aile Bwira Gilbert ont déjà fait une cinquantaine de mots dans les deux camps.

Glody Murhabazi, à Goma