Tribune sur les priorités britanniques en RDC : Ensemble, nous pouvons faire la différence (Par Emily Maltman et Juliette John)

Publié jeu 03/09/2020 - 20:21
Photo droits tiers

Dès notre retour en RDC après plusieurs années d’absence, nous avons été frappées de constater à quel point la situation dans le pays avait changé pour le mieux depuis notre dernier séjour. Kinshasa s’est agrandi et s'est transformée en une mégapole. 

Il y a plus d'enfants congolais qui survivent au-delà de leur 5ème anniversaire et qui vont à l'école. L'espérance de vie s'est améliorée. Et l'arrivée de la 3G signifie que de plus en plus de Congolais se connectent à l'internet, plus que jamais auparavant.
Il s'agit là d'avancées importantes, et bien que de nombreux défis subsistent, le Royaume-Uni reste un partenaire à long terme de la RDC avec notre expertise, nos technologies et nos financements.

Nous avons eu le privilège d'accompagner le peuple congolais dans son parcours de développement, en tant que deuxième donateur bilatéral. Il y a tant de choses dont le peuple congolais peut être fier : la beauté naturelle de votre pays, votre culture et votre musique vibrante, votre sens de l'humour, et votre esprit d'entreprise et votre résilience étonnante.
Il y a trois autres changements que nous voulons souligner.

Le premier est la manière dont la RDC est reconnue à juste titre comme un partenaire majeur en Afrique et la raison pour laquelle le président Tshisekedi a joué un rôle important lors du UK Africa Investment Summit qui s'est tenu à Londres en janvier 2020. Nous partageons la vision de réaliser le potentiel du pays et d'améliorer l'environnement économique afin d'accroître le nombre d’investissements en RDC. Nous partageons également la vision de relever des défis communs, tels que le changement climatique.

Nous avons toutes les deux des jeunes enfants et nous pensons que pour le bien de tous les enfants de notre planète commune - qu'ils soient britanniques ou congolais - il est essentiel que nous travaillions tous ensemble pour réduire les émissions, protéger notre environnement et lutter contre le changement climatique avant qu'il ne soit trop tard. En novembre 2021, le Royaume-Uni accueillera la Conférence des Nations Unies sur le climat, la COP26. Nous travaillerons avec les experts, les entreprises et le gouvernement de la RDC pour l’aider à remplir son rôle vital. En effet, la RDC a la deuxième plus grande forêt tropicale du monde, des tourbières qui absorbent de grandes quantités de carbone et des réserves de cobalt qui aideront le monde entier à produire des véhicules électriques. La RDC occupera aussi la présidence de l'Union africaine en 2021, ceci permettra également une plus grande collaboration sur des objectifs et des défis communs.

Le second changement est que nous travaillons maintenant dans un monde COVID-19. Tout ce que nous faisons en RDC et ailleurs est en train de changer. Nous sommes plus nombreux à travailler de manière flexible. Nous portons des masques, nous donnons la priorité à l'hygiène des mains et à la distanciation sociale. Et nous nous efforçons de notre mieux de répondre aux futures pandémies. La COVID-19 a posé de sérieux défis à la RDC et au Royaume-Uni en touchant nos économies, nos écoles et nos centres de santé et, bien sûr, nos concitoyens. Mais le Royaume-Uni ne se repliera pas sur lui-même, nous continuerons à accompagner la RDC et à travailler ensemble pour une reconstruction plus forte et plus durable
Et enfin, la dernière chose qui a changé, c'est la façon dont le Royaume-Uni travaille ici en RDC.

Le 02 septembre a eu lieu le lancement officiel de notre nouveau Ministère des Affaires Etrangères, du Commonwealth et du Développement (FCDO). Ce nouveau ministère résulte de la fusion entre notre ancien Ministère des Affaires Etrangères (FCO) et notre Ministère pour le Coopération internationale (DFID). Il s'agit fondamentalement de faire en sorte que nous soyons maintenant un meilleur partenaire pour la RDC, en combinant et en rationalisant notre expertise et notre financement en matière de diplomatie et de développement.

Le message au gouvernement de la RDC, à tous nos partenaires et au peuple congolais est clair : nous restons déterminés à accompagner le Congo sur votre chemin vers plus de paix, de stabilité et de prospérité pour tout le peuple congolais.

Aussi, à l’occasion du lancement du FCDO, Dominic Raab, Ministre des Affaires Etrangères et du Développement, a annoncé que la RDC fait partie des pays bénéficiaires d’un nouveau programme d'aide de £119 millions pour lutter contre la menace combinée du coronavirus et de la famine.

Nous continuerons à travailler depuis l'ambassade à Kinshasa et nous maintiendrons nos programmes de développement et d'aide humanitaire ainsi que notre programme de bourses Chevening dont la période de candidature débute aujourd'hui pour les étudiants désirant faire des études de Master au Royaume-Uni !

Les diplomates retournent rarement dans les pays où ils ont travaillé auparavant. Si nous sommes revenues, c'est en raison du potentiel fantastique de la RDC et de son importance pour l'Afrique et le monde ; de son incroyable beauté naturelle, de sa culture fascinante, de ses habitants chaleureux et attentionnés ; et du fait que nous savons qu'ensemble nous pouvons faire une différence positive pour les citoyens congolais et britanniques, et pour le monde entier. 
 
*Emily Maltman, la nouvelle ambassadrice britannique en RDC. Elle a visité la RDC pour la première fois en 2010, a été chef de mission adjoint ici en (2012-2014) et a travaillé pour DFID (2014-2015).
**Juliette John, la nouvelle directrice britannique du développement en RDC. Elle était ici en 2003-4, puis à nouveau en 2013.
--------------------------------------------------------------------------------
Veuillez suivre @UKinDRC ou @EmilyMaltmanUK, ou @juliettejohn sur Twitter et notre page Facebook pour vous tenir au courant de nos efforts pour construire un meilleur avenir pour la RDC et le Royaume-Uni.