Nord-Kivu : Plus de 100 kilos de coltan prédestinés à la fraude vers le Rwanda interceptés par les services de sécurité à Masisi

Publié ven 25/09/2020 - 20:17
Photo : Droit tiers

Les services de sécurité de la République Démocratique du Congo ont intercepté une cargaison contenant 9 colis de minerais de coltan, soit environ 100 kilogrammes, qui étaient sur le point d'être « frauduleusement exportés au Rwanda » par bateau via le lac Kivu, le jeudi 24 septembre 2020 à Bweremana dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

D'après le major Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole de l'armée au Nord-Kivu qui livre la nouvelle, le présumé propriétaire de cette cargaison a pris fuite et est activement recherché par les forces de l'ordre pour qu'il réponde de ses actes.

« Nos forces de renseignements continuent à garder une vigilance et grâce à cette vigilance nous sommes arrivés à mettre la main sur ces 9 colis de minerais dont le propriétaire a pris fuite. Le souci du nouveau commandant de la 34ième région militaire est que personne ne s'implique dans le trafic des minerais », a-t-il déclaré.

Le gouvernement provincial salue pour sa part, la promptitude des services de sécurité et de renseignement et affirme que ces minerais seront maintenant remis dans le circuit normal de commercialisation conformément à la loi.

« Ici, le plus important est que tous les services aient concouru à les arrêter et aujourd'hui nous allons remettre ces minerais dans le circuit normal de commercialisation dès que la procédure sera respectée. Nous voulons aussi dire à tous ceux qui sont en train de frauder que le gouvernement provincial et tous les services de l'État concernés sont déterminés à mettre fin à la fraude et la contrebande minière », a martelé Me David Kamuha, ministre provincial en charge des Mines.

La Commission Natinale de Lutte Contre la Fraude Minière a rendu disponible des conteneurs au gouvernorat de province où tous les minerais saisis en pleine fraude sont entreposés dans l'attente de leur commercialisation suivant la procédure légale de traçabilité.

Pour rappel, le 19 août dernier le Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) a intercepté une autre cargaison de 26 colis soit environ 585 kilos de coltan à la grande barrière entre la RDC et le Rwanda à Goma. Cette cargaison était également destinée à être frauduleusement emmenée en dehors du territoire Congolais.

Glody Murhabazi, à Goma

Étiquettes