Lomami : Pour l'abbé Nshole, le nouvel évêque de Kabinda est "une valeur ajoutée à la CENCO dans la défense de l'État de droit"

Publié sam 26/09/2020 - 19:15
Photo : Droit tiers

La délégation des évêques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) est arrivée, le vendredi 25 septembre 2020, à Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami, pour participer à la cérémonie de possession canonique de monseigneur Félicien Ntambue Kasembe, en qualité du nouvel evêque du diocèse de Kabinda.

Dans une interview accordée à la presse, le secrétaire général de la CENCO a indiqué que ce sacre au niveau de l’église est un événement d’action et une valeur ajoutée dans la défense de l'État de droit en République Démocratique du Congo.

« La nomination de Mgr Ntambue par le pape est une valeur ajoutée à notre CENCO dans la défense engagée de l'État de droit (en RDC, ndlr) par rapport aux études faites, lui qui a un master en droits de l’homme, c'est-à-dire, il a l'expérience. Les défis sont énormes au regard de la situation socio-pastorale et économique du pays en général et particulièrement du diocèse de Kabinda. Je lui souhaite un esprit d’ouverture dans la collaboration avec les prêtres, les consacrés, les laïcs et le peuple de Dieu qui est à Kabinda », a déclaré l’Abbé Donatien Nshole.

Pour rappel, ce nouvel évêque du diocèse de Kabinda sera ordonné et installé le 27 septembre prochain.

Père Félicien Ntambue Kasembe a été nommé le 23 juillet dernier par le pape François pendant qu'il exerçait les fonctions du conseiller général de la congrégation du cœur immaculé de Marie de Rome (Italie).

Il remplace à la tête du diocèse de Kabinda qui englobe les provinces de Lomami, Sankuru et Haut-Lomami, Mgr Valentin Masengo, décédé en 2018.

Socrate Tshimanga depuis Mbuji-Mayi