RDC-Affaire Minembwe : Le CLC suggère la suppression du ministère de la décentralisation "car il est source des confusions"

Photo droits tiers

Dans un communiqué publié ce mardi 05 octobre 2020, dont la copie est parvenue à 7SUR7.CD, en rapport avec l'instauration de la commune de Minembwe, le comité laïc de coordination (CLC), demande au gouvernement avec insistance de suspendre sa mise en place.

« Au gouvernement de la République, le CLC demande avec insistance de confirmer, toutes affaires cessantes, la suspension de la disposition de mise en place de Minembwe, à l’instar de toutes les autres communes rurales de la République, conformément à sa propre décision d’avant les dernières élections
en 2015. Il se doit également de veiller à l’application sans faille de cette disposition pour l’ensemble des communes rurales
», lit-on dans ce communiqué.

Au regard de ce qui précède, le CLC suggère que le ministère de décentralisation soit supprimé du gouvernement, qu'il serait à la base de confusion empiétant les attributions du ministère de l'intérieur.

« Dans le cadre de la réduction du train de vie des institutions de l’Etat, la suppression du ministère de la décentralisation doit être envisagé, car il est source des confusions puisqu’il empiète dangereusement sur les attributions du ministère de l’Intérieur. D’ores et déjà, la démission de son titulaire s’impose d’elle-même pour rassurer l’opinion nationale sur sa bonne foi. Dans le cas contraire, l’intéressé confirmerait, par son initiative controversée, l’existence d’un agenda caché dont il se chargerait d’assurer l’exécution», conclut-il.

Signalons que la mise en place de la commune de Minembwe a suscité plusieurs inquiétudes au sein de la classe politique et sociale.

Roberto Tshahe