RDC-Atelier des composantes de la jeunesse : Augustin Kabuya appelle les jeunes à "ne pas céder à la manipulation"

Publié mar 27/10/2020 - 13:10
7sur7

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a, au cours de l'atelier des composantes de la jeunesse tenu ce mardi 27 octobre 2020 au Collège Boboto, et axé sur les consultations annoncées par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, appelé la jeunesse congolaise à se remettre en cause et à chercher la bonne information sur la marche du pays.

Tout en reconnaissant que la jeunesse représente une force pour le développement de tout pays, le numéro deux du parti présidentiel a invité celle-ci à ne pas céder à la manipulation de certains acteurs politiques.

"La jeunesse représente une force pour le développement d'un pays (...) Mais aujourd'hui, nous déplorons que rien ne marche dans notre pays. Pourquoi ça ne va pas ? Qui est responsable ? Nous-mêmes nous sommes responsables de ce que nous vivons dans notre pays. La jeunesse doit se remettre en cause, la jeunesse doit faire un grand effort pour avoir l'accès à la vraie information, et avoir l'esprit de discernement. La jeunesse ne peut en aucun cas se laisser manipuler à cause des biens matériels. Quelle que soit la personne qui invite la jeunesse, la jeunesse doit faire un grand effort pour savoir ce qu'elle peut et ce qu'elle ne peut pas faire", a fait savoir Augustin Kabuya.

Dans la foulée, le secrétaire général de l'UDPS a invité les jeunes à tirer profit de ces assises.  

"J'aime toujours accompagner et soutenir la jeunesse. Ces assises doivent être une occasion pour vous la jeunesse de sortir avec quelque chose. Que ça ne soit pas comme un lieu touristique ou de rencontre pour faire une promenade de santé puis partir", a déclaré Augustin Kabuya.

Par ailleurs, le secrétaire général du parti dirigé par Jean-Marc Kabund a appelé les jeunes à prendre conscience de ce qu'elle représente pour l'avenir de la République démocratique du Congo.

Selon la Nouvelle Génération Tshisekedi (NGT) organisatrice de cet atelier, l'objectif général était de réunir les jeunes congolais dans toute leur diversité, les leaders et associations autour du "dénominateur commun de la mère patrie qu'ils ont tous à coeur de sortir de l'ornière".

Parmi les objectifs spécifiques, la NGT a épinglé le fait qu'une alliance des cœurs et de raison est indispensable avec le garant de la Nation pour l'assurer de la sollicitude de la jeunesse dans toute sa diversité dans l'accomplissement de ses "exaltantes missions ayant pour socle l'État de droit".

D'après toujours la NGT, une structure affiliée à l'UDPS, qui soutient toutes les actions du président de la République et coordonnée au niveau national par Junior Mata, 600 jeunes leaders étaient attendus à cet atelier de réflexions et propositions. Un cahier des charges de la jeunesse sera déposé transmis au président Tshisekedi.

Il sied de rappeler par ailleurs que les consultations annoncées par le 5ème président de l'histoire de la République démocratique du Congo vendredi dernier lors de son adresse à la Nation, démarrent cette semaine.

Jephté Kitsita