RDC-Budget 2021 : Le député Claude Misare appelle le gouvernement à prendre en charge les frais de participation à l'Examen d'État "pour soulager les parents"

7sur7

Dans son intervention à la plénière du 13 novembre 2020 portant sur l'examen et l'adoption du projet de loi des finances pour l'exercice  2021, le député Misare Mugomberwa Claude a abordé les aspects suivants : la défense et sécurité, l'éducation, les infrastructures et la santé.

Dans le secteur de défense et sécurité, Claude Misare a rappelé au premier ministre que lors de la présentation du programme d'action du Gouvernement, il avait dit que l'exécutif national va éradiquer totalement les germes d'insécurité à travers le territoire national, renforcer les mécanismes de sécurisation de nos frontières, améliorer les conditions de vie des militaires et policiers. 

"Le premier ministre peut-il nous dire comment son Gouvernement compte réaliser ces objectifs avec un montant dérisoire de 4,39% alloué à la défense et un montant de 6,76% alloué à l'ordre public? Le Gouvernement peut-il nous dire combien a-t-il prévu comme solde du militaire et policier le moins gradé ?", S'est interrogé l'élu d'Uvira au Sud-Kivu.

S'agissant du secteur de l'éducation, Claude Misare a insisté pour que le gouvernement puisse prendre en charge les frais de participation aux examens d'État afin de soulager les parents mais aussi améliorer la mise en oeuvre de la gratuité de l'enseignement de base.

Dans le secteur des infrastructures, cet élu du peuple a indiqué qu'il y a absence de clarté dans la détermination de l'action gouvernementale à mener, mais aussi l'absence des précisions sur les routes et ponts qui seront reconstruits ou réhabilités afin de réunir les provinces. 

L'élu d'Uvira a également regretté du fait que dans son budget de l'exercice 2021, le gouvernement n'a pas pris en compte la reconstruction des ponts de Sange, Runingu,... démolis à la suite des pluies diluviennes dans le territoire d'Uvira en avril dernier dans la province du Sud-Kivu même si le gouvernement avait diligenté une équipe interministérielle afin d'évaluer les dégâts causés par les inondations. 

"Ce même budget n'a pas pris en compte la réhabilitation du port de Kalundu (2e port de la République après celui de Matadi), l'aéroport de Kavumu, la relance de la Sucrerie de Kiliba alors qu'elle peut contribuer non seulement au budget de l'Etat mais aussi à la réduction du chômage dans le pays. Il n'y a pas le Sud-Kivu sans le port de Kalundu, sans la Sucrerie de Kiliba, sans la route Ngomo sur la RN5, sans la frontière de Kavimvira", avait-il déclaré.

Dans le secteur de santé, le député Claude Misare a recommandé au gouvernement de préciser l'entité dans laquelle sera construit l'Hôpital général de référence dans les Hauts-plateaux d'Uvira "car ces derniers sont très vastes".

Pour rappel, présenté le vendredi 13 novembre dernier à l’Assemblée Nationale, par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le projet de loi de finances exercice 2021 estimé à 14.235,2 milliards de FC, soit 6,9 milliards de dollars américains, avait été jugé recevable.

Jephté Kitsita